This content is not available in your region

Taïwan accueille une délégation européenne

Access to the comments Discussion
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
euronews_icons_loading
Taïwan accueille une délégation européenne
Tous droits réservés  Twitter account of Taiwan Ministry of Foreign Affairs

La première délégation officielle du Parlement européen s’est rendue à Taïwan ce mercredi. Ce séjour a lieu dans un contexte de tensions très fortes entre l'île et la Chine.

Un groupe de sept eurodéputés s’est rendu à Taïwan ce mercredi. Une initiative controversée et désapprouvée par le gouvernement chinois, étant donné la nature très sensible des relations entre Taipei et Pékin. La Chine revendique toujours la souveraineté sur l'île autonome.

La délégation a rencontré le Premier ministre taïwanais.

Je pense que le monde n'a pas encore assez compris combien il est difficile et combien il est courageux de construire une démocratie tout en étant menacés par un régime autoritaire, comme celui de Pékin.
Raphaël Glucksmann
président de la commission spéciale du Parlement européen sur l'ingérence étrangère dans tous les processus démocratiques (INGE)

Au début de cette année, Pékin a imposé des sanctions à des parlementaires européens, après que Bruxelles a dénoncé des responsables du régime communiste liés à l'incarcération forcée, au travail et au génocide de la communauté musulmane ouïgour du Xinjiang.

Les députés européens estiment que cette visite est nécessaire pour établir des relations avec les démocraties proches de la Chine qui ont les mêmes préoccupations concernant son ingérence politique et sa désinformation.

Une visite contestée par la Chine

"C'est clairement un signe que Bruxelles considère Taïwan et les affaires taïwanaises très sérieusement ces jours-ci. C'est aussi l'expression de l'inquiétude des Européens, et je pense qu'elle est largement répandue, face aux tensions qui montent entre la Chine continentale et Taiwan. Enfin, je pense que c'est aussi quelque chose qui attirera l'attention de Pékin, et vous devrez vous attendre à des réponses de Pékin disant aux Européens que cela doit cesser et que c'est une violation du principe d'une seule Chine", estime Mikko Huotari, directeur exécutif de Merics.

Le gouvernement chinois a déclaré que cette visite "violerait gravement l'engagement de l'UE envers la politique dite d'une seule Chine et nuirait au développement sain des relations Chine-UE."

Taïwan tente d'étendre ses relations diplomatiques

Le ministre des Affaires étrangères taïwanais s'est rendu à Bruxelles la semaine dernière où il a rencontré des eurodéputés et des membres du parlement belge. Mais il n'a pas eu l'occasion de rencontrer les présidents de la Commission européenne et du Conseil... Ce qui montre à quel point la période est sensible.

Journaliste • Yolaine De Kerchove Dexaerde