La Tour de Pise livre ses secrets

La Tour de Pise livre ses secrets
Tous droits réservés REUTERS/Clarissa Cavalheiro/File Photo
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Et ce que l'on voit comme un talon d'Achille lui a en fait permis de traverser le temps.

PUBLICITÉ

C'est un symbole de l'Italie, qui a laissé plus d'un ingénieur perplexe, et qui attire des millions de touristes chaque année : la Tour de Pise, toujours inclinée, mais qui jamais ne vacille.

Elle défie les lois de la gravité et traverse l'Histoire depuis plus de huit siècles, sans que les séismes ne puissent la faire tomber. Et aujourd'hui, les scientifiques pensent avoir percé son secret.

"Le sol meuble, qui est la faiblesse de la Tour, qui la fait pencher, est en réalité sa force", explique Camillo Nuti, professeur de génie civil à l'université Rome III, "parce que ce sol meuble agit comme un amortisseur de chocs, et l'empêche de sentir les mouvements horizontaux et donc la Tour survit aux tremblements de terre, même violents".

C'est cette inclinaison, de cinq degrés précisément, qui a permis à la Tour de survivre à au moins quatre séismes, depuis la fin du XIIIe siècle.

Des résultats livrés par les dernières recherches réalisées grâce à des capteurs, qui ont permis d'enregistrer ses moindres mouvements. Des recherches menées par cinq universités, italienne, britannique et chinoise, après l'analyse des mesures dynamiques de l'édifice.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Qatar, l'architecture au service de la préservation du patrimoine

Mosquées et maisons historiques, merveilles architecturales du Qatar