DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Multipiano à Gabala : deux pianos à dix mains

Vous lisez:

Multipiano à Gabala : deux pianos à dix mains

Multipiano à Gabala : deux pianos à dix mains
Taille du texte Aa Aa

À l'occasion du Festival international de musique de Gabala 2018 en Azerbaïdjan qui fête ses dix ans cette année, nous découvrons l'un des groupes amenés à se produire lors de cette édition : l'ensemble israélien Multipiano, lancé il y a huit ans dans le cadre de l'école de musique de Buchmann-Mehta dont Tomer Lev est le directeur, une institution conjointe de l'Université de Tel-Aviv et de l'Orchestre philharmonique d'Israël.

À dix mains

Cet ensemble porté par de jeunes pianistes de talent et emmené par leur tuteur Tomer Lev interprète parfois, des œuvres pour piano à dix mains comme c'est le cas dans la vidéo tournée que nous avons tournée lors d'une répétition à Gabala.

"C'était très populaire au XIXe siècle, il y avait des ensembles qui se produisaient à domicile, qui jouaient à six mains ou huit mains sur deux pianos, mais cette pratique a été totalement abandonnée avec le temps," explique Tomer Lev. "Alors, l'objectif de notre ensemble, c'est de remettre cet art au sens propre, sur le devant de la scène," souligne-t-il.

Plus de Cult