EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La ville de Rome vous invite dans les entrailles des thermes de Caracalla

La ville de Rome vous invite dans les entrailles des thermes de Caracalla
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville de Rome ouvre au public les tunnels sous les thermes de Caracalla, plongée dans les entrailles des plus luxueux bains de l'époque : après des travaux de restauration, c'est l'occasion de découvrir le travail des esclaves qui chauffaient l'eau des bains.

PUBLICITÉ

Se plonger dans les entrailles des thermes de Caracalla : c'est ce que propose la ville de Rome. Pour la première fois, après d'importants travaux de restauration, le réseau de tunnels souterrains sous les thermes de Caracalla est ouvert au public. L'occasion de découvrir les endroits où les esclaves travaillaient sans relâche pour alimenter l’eau qui montait aux piscines et pour gérer le système de chauffage à l'aide de roues. Des systèmes hydrauliques, des fours, des cheminées pour chauffer l'eau, c'est pour les visiteurs un véritable labyrinthe et un retour en arrière de presque 2000 ans dans la vie romaine.

Les thermes ont été inaugurés à Rome sous l’empereur romain Caracalla en 216 ap. J.-C., d'où leur nom. Sur 11 hectares, ils étaient les plus grands et les plus luxueux de l'époque. Ils pouvaient accueillir 8000 personnes par jour, qui profitaient des massages, des bains, ou des exercices de gymnastique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quand l'IA permet de lire d'élucider des énigmes millénaires

Italie : début des travaux de sécurisation de la tour Garisenda à Bologne

Une exposition en hommage aux femmes qui ont combattu les nazis à Berlin