DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'hydrogène, énergie propre qui alimente les entreprises en opportunités

euronews_icons_loading
L'hydrogène, énergie propre qui alimente les entreprises en opportunités
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

C'est l'élément chimique le plus abondant dans l'Univers et il représente une énergie propre qui peut être développée à grande échelle. Il s'agit de l'hydrogène. En 2050, il pourrait couvrir près du quart des besoins énergétiques dans l'Union européenne.

À Göteborg, PowerCell Suède fabrique des dispositifs de piles à combustible alimentées à l'hydrogène. Ses systèmes peuvent être utilisés dans les transports notamment à bord des camions et des bateaux. Couplés avec de "l'hydrogène vert" - donc, produit grâce aux énergies renouvelables -, ils constituent des solutions d'énergie à faible émission de carbone.

Passer à une autre échelle

Beaucoup espèrent que l'hydrogène puisse résoudre nos problèmes énergétiques à long terme. Nous demandons au fondateur de l'entreprise qui est aussi le vice-président de PowerCell Sweden AB si cette technologie fait de cette vision, une réalité.

Per Ekdunge répond par l'affirmative : "Elle le fait déjà. Il nous reste à développer les choses à grande échelle et on est déjà sur cette voie," indique-t-il.

"Les piles à combustible à hydrogène joueront un rôle important si nous voulons atteindre nos objectifs climatiques," affirme-t-il.

Domaine stratégique

L'Union européenne voit dans les technologies autour de l'hydrogène, l'un des six domaines stratégiques qui nécessitent des investissements d'ampleur.

Une démarche essentielle pour les entreprises comme PowerCell qui a reçu des fonds publics et privés et de l'aide du programme Horizon Europe.

"C'est très important, mais ce n'est pas qu'une question de soutien financier," estime Per Ekdunge.

"Cela nous donne aussi la possibilité de travailler très étroitement avec nos clients - les constructeurs automobiles -, les grands fournisseurs et les instituts de recherche," explique-t-il.

Malgré les perspectives qu'elle ouvre, construire l'infrastructure d'une économie qui s'appuie sur l'hydrogène reste un défi. Une initiative européenne a pour objectif d'y remédier. Notre journaliste Paul Hackett interroge à Bruxelles, son directeur exécutif.

Paul Hackett, euronews :

"Vous dirigez l'Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène. Comment libérez-vous le potentiel de cette industrie ?"

Bart Biebuyck, directeur exécutif de l'Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène :

_"Depuis 2008, nous avons géré 263 projets d'un montant total de 2 milliards d'euros d'argent public et privé. Aujourd'hui, pour nous, l'étape suivante sera de passer à la vitesse supérieure et pour cela, nous allons principalement nous concentrer sur les méthodes de fabrication innovantes."_

Paul Hackett :

"Si je suis un entrepreneur ou une petite entreprise de ce secteur, comment pouvez-vous m'aider ?"

Bart Biebuyck :

"Si votre idée est innovante et qu'elle peut nous aider à atteindre nos objectifs, nous pouvons peut-être la financer. Mais le plus important, c'est que nous mettons à votre disposition, une plateforme unique où vous pouvez entrer en contact avec d'autres entreprises et le monde de la recherche et peut-être qu'un jour, vous conclurez avec eux, un partenariat stratégique."

© euronews

La parole de l'expert

Bart Biebuyck est le directeur exécutif de l'Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène. Business Planet l'a interrogé sur les actions menées dans ce cadre et sur la capacité de ces technologies à changer le monde de demain.

Paul Hackett, euronews :

"Qu'est-ce que cette Initiative technologique exactement ? Dans quelle mesure contribuez-vous à la révolution de l'hydrogène ?"

Bart Biebuyck, directeur exécutif de l'Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène :

_"Cette Initiative est un partenariat public-privé qui travaille en collaboration avec l'industrie, la recherche et le monde académique, mais aussi avec la Commission européenne via les Directions générales des transports, de l'énergie et de la recherche. Et ensemble, nous avons géré 263 projets d'un montant total de deux milliards d'euros jusqu'à présent et aujourd'hui, nous regardons vers l'avenir et nous avons vraiment besoin de changer d'échelle. Et pour cela, nous allons principalement nous concentrer sur les méthodes de fabrication, mais nous devons aussi nous pencher sur le transport poids lourds et donc, nous intéresser aux camions, aux trains et aux avions. C'est un domaine qui est très nouveau et on sait que l'hydrogène a du potentiel, donc nous devons l'étudier."_

Paul Hackett :

"Que faites-vous pour passer à une plus grande échelle, construire l'infrastructure nécessaire pour que l'utilisation de l'hydrogène devienne une réalité ?"

Bart Biebuyck :

_"Au cours des douze dernières années, nous avons réellement développé cette technologie et depuis deux ou trois ans, nous avons prouvé qu'elle fonctionne dans les rues, dans la pratique. Donc aujourd'hui, la prochaine étape logique, c'est de changer d'échelle et c'est ce qui se passera dans les cinq prochaines années : davantage de projets pilotes, davantage de projets de plus grande envergure commenceront et nous verrons la production de masse débuter à partir de 2025. Et dans le même temps, nous devrons aussi entamer la construction de notre infrastructure pour distribuer largement l'hydrogène. Par exemple, nous pouvons utiliser les pipelines de gaz naturel pour transporter l'hydrogène, donc il faut que l'infrastructure évolue et ce sera fait dans les dix prochaines années. Mais je suis sûr qu'en 2030, tout aura changé et l'hydrogène jouera un rôle important."_

Éléments-clés

Malgré son fort potentiel, développer et déployer un écosystème complet autour de l'hydrogène dépasse la capacité d'entreprises ou d'institutions prises individuellement.

En 2019, le Forum stratégique sur les grands projets d'intérêt européen commun, un groupe d'expert créé par la Commission européenne, a estimé que les technologies et systèmes à hydrogène représentaient l'une des six chaînes de valeur stratégiques dans lesquelles des actions coordonnées et des investissements étaient nécessaires au niveau européen.

L'Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène est un partenariat public-privé entre la Commission européenne, les industriels européens et les organisations de recherche.

Liens utiles

Chaînes de valeur stratégiques

Feuille de route de l'hydrogène en Europe

Initiative technologique conjointe sur les piles à combustible et l'hydrogène

PowerCell Suède AB