DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Portugal : le Covid-19, véritable coup dur pour la location de courte durée

euronews_icons_loading
Portugal : le Covid-19, véritable coup dur pour la location de courte durée
Tous droits réservés  Armando Franca/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le Portugal entame la saison estivale avec de faibles perspectives dans le secteur de la location de courte durée. Ce type de séjour représente près de 40 % des nuitées touristiques annuelles du pays.

Mais la pandémie de coronavirus a provoqué une forte baisse de la demande et des investissements. "L'année dernière, nous avions un taux d'occupation d'environ 80 à 90 %. Maintenant, il est de 15 %. La majeure partie des maisons sont vides." rapporte ainsi João Vieira, gestionnaire immobilier.

L'année dernière, nous avions un taux d'occupation d'environ 80 à 90 %. Maintenant, il est de 15 %. La majeure partie des maisons sont vides.
João Vieira
Gestionnaire immobilier

Eduardo Miranda, président de l'ALEP, l'association locale d'hébergement au Portugal, affirme que la situation est dramatique pour un grand nombre de propriétaires : "La plupart des propriétaires indépendants sont exclus de la sécurité sociale. Même s'ils veulent contribuer, ils ne peuvent pas. C'est pourquoi ils ont été laissés à l'écart de tout soutien en termes de cotisations de sécurité sociale. Cela a créé de la fragilité, un problème social presque dramatique."

Plus de 50 % des touristes qui visitent le Portugal préfèrent les locations à courte durée aux hôtels traditionnels. Certaines zones commencent à avoir de la demande, mais la véritable reprise ne devrait intervenir qu'en 2021.