PUBLICITÉ

Contenu partenaire

 Wine of Moldova
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
Contenu partenaire
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
Wine of Moldova

Célébration de la tradition vinicole moldave

©
©   -  Tous droits réservés  Wine of Moldova

L’Europe de l’Est offre peu de sites comparables au labyrinthe souterrain de Milestii Mici : 200 kilomètres de rues creusées dans le calcaire et parcourues par des voitures et des vélos électriques. Cette curieuse merveille souterraine n’est ni une ville, ni des catacombes, ni même une attraction touristique conçue à cet effet. Milestii Mici est une cave à vin.

La plus grande cave à vin du monde, selon le Livre Guinness des records de 2005, et un monument tout à fait conforme à la position de la Moldavie de 20e producteur mondial de vin. Elle contient environ deux millions de bouteilles de vin et reflète non seulement le volume, mais aussi la grande variété de vins produits dans le pays.

PUBLICITÉ

Attirés par des hivers doux et des étés chauds, des paysages à couper le souffle, des forteresses et monastères médiévaux, ainsi que par des habitants accueillants, les visiteurs de la Moldavie sont de plus en plus nombreux à profiter des possibilités offertes par l’œnotourisme, notamment les « routes des vins » praticables, les visites de vignobles et, en octobre, la célébration de tout ce qui a trait à la viniculture lors de la Journée nationale du vin.

Le patrimoine et le terroir uniques de la Moldavie

©
©Wine of Moldova

Située entre l’Ukraine et la Roumanie, la Moldavie est une terre de collines légèrement vallonnées. Ses pentes exposées au sud, qui descendent vers la mer Noire, son sol fertile et son climat tempéré offrent des conditions viticoles idéales (fortement similaires à celles de la Toscane ou du Piémont), et des fossiles suggèrent la présence de vignes dans la région il y a environ 25 millions d’années.

Aujourd’hui, 128 000 hectares de terres sont couverts de vitis vinifera, faisant de la Moldavie le pays ayant la plus forte densité de vignobles au monde. Si la plupart de ces vignobles sont utilisés pour la production commerciale, il est également courant que les Moldaves cultivent leurs propres raisins afin de produire du vin à consommer chez eux.

Des vestiges archéologiques montrent que cette tradition remonte à 5000 ans avant notre ère, lorsque les populations autochtones ont commencé à cultiver le raisin pour en faire du vin. Cette ancienne tradition s’est poursuivie grâce à un commerce dynamique avec les Grecs et les Romains, et le vin a été un produit commercial régional important tout au long du Moyen Âge, malgré les lourdes taxes imposées par l’Empire ottoman.

Après l’intégration de la Moldavie à l’Empire russe au XIXe siècle, les aristocrates russes ont investi de l’argent dans le secteur et des vignes françaises ont été introduites et cultivées aux côtés des cépages moldaves traditionnels. Peu à peu, la nouvelle s’est répandue à l’échelle internationale et les vins locaux ont commencé à être exportés dans de nombreux pays, notamment le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.

PUBLICITÉ

Après l’indépendance de la Moldavie en 1991, le secteur a été dénationalisé et les vignobles, qui étaient alors de renommée mondiale, ont attiré d’importants investissements privés. Le vin moldave est actuellement exporté dans plus de 75 pays sur 3 continents.

Cépages et appellations protégées

©
©Wine of Moldova

Il existe trois régions géographiques protégées pour le vin moldave. Valul lui Traian (Mur de Trajan), au sud-ouest du pays, bénéficie d’un climat méditerranéen, grâce à la proximité de la mer Noire et à la protection de collines boisées. Environ 60 % de ses vins sont des vins rouges, mais ses vins mutés doux sont également populaires, de même que ses vins blancs corsés.

Ștefan Vodă, à l’est d’ici, est également connu pour ses vins rouges, en particulier ceux élaborés à partir de rara neagră, un cépage local. La région du Codru, dans le centre de la Moldavie, bénéficie d’un climat plus frais et est traversée de vallées fluviales. Les raisins blancs s’y plaisent particulièrement.

Divin est le nom donné à l’indication géographique protégée (IGP) accordée à l’ensemble du pays pour la production de son brandy extrêmement populaire.

La production de vin a tendance à refléter la situation sociale et économique de l’époque et, pendant de nombreuses années, elle s’est concentrée sur les vins liquoreux et moelleux demandés par le marché d’exportation vers la fédération de Russie. Lorsque la Russie a interdit les vins moldaves en 2006, le secteur s’est adapté aux goûts internationaux et, depuis lors, l’accent a de nouveau été mis sur des vins plus secs.

Les cépages autochtones font également leur retour : rară neagră, fetească neagră, fetească albă et fetească regală. Outre ces cépages historiques, deux nouvelles variétés résistantes sont venues enrichir le portefeuille de cépages de la Moldavie : alb de onitcani et viorica, développées à l’Institut national de la vigne et du vin de la république de Moldavie en 1970. Pendant un certain temps, ces cépages sont tombés en désuétude, car les viniculteurs soucieux de plaire aux marchés mondiaux ont joué la carte de la sécurité avec le cabernet sauvignon, le merlot, le pinot noir, le sauvignon blanc, le chardonnay et ainsi de suite. Mais le regain de confiance dans les vins moldaves s’est accompagné d’un intérêt accru pour son terroir et le caractère local distinctif de ses cépages.

Visites de vignobles et festivals

©
©Wine of Moldova

La célébration de la vinification moldave culmine avec la Journée nationale du vin, un festival qui comprend deux jours de dégustations, d’ateliers et de concerts dans la capitale, Chişinău, et qui se tient le premier week-end d’octobre. Les œnophiles viennent du monde entier pour y assister et les viniculteurs de plus de 90 vignobles, petits et grands, y participent. Des événements sont également organisés dans des établissements vinicoles de tout le pays, dont beaucoup ne sont normalement pas ouverts au public.

Une école du vin propose des cours de dégustation et de consommation, et les visiteurs sont invités à voyager dans le temps dans des cours remplies d’anciens outils de vinification. Ils peuvent apprendre des danses traditionnelles moldaves ou suivre un cours de poterie, de sculpture et d’autres activités artisanales typiques de la région.

À tout moment de l’année, les amateurs de vin peuvent découvrir la Moldavie en empruntant les « routes des vins », qui conduisent les visiteurs à travers quatre régions viticoles historiques. Passant par des lieux plus reculés et des attractions moins connues, elles offrent une toute nouvelle façon de découvrir ce pays fascinant, son peuple hospitalier, sa cuisine copieuse et ses paysages qui ne cessent de changer.

PUBLICITÉ