Advertising
This content is not available in your region

Cybersécurité et solutions connectées au programme du 40ème GITEX

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Comment les lignes de bataille de la cybersécurité ont-elles été redessinées avec la pandémie de Covid-19 et l'augmentation des échanges numériques ? Dans quelle mesure les solutions connectées dans le domaine de la santé ont-elles connu une forte croissance ? Aperçu des dernières innovations au 40ème Salon des technologies de l'information du Golfe (GITEX), dans ce nouveau numéro de Focus.

De la bio-ingénierie à la cybersécurité, en passant par la 5G et bien d'autres choses encore, les technologies du futur sont au coeur du 40ème Salon des technologies de l'information du Golfe à Dubaï. C'est le seul grand événement du secteur qui se tient cette année avec plus de 1 200 exposants de 60 pays.

Ces humanoïdes incroyablement réalistes sont appelés robots Mesmer et sont conçus par Engineered Arts. Ils ont d'étranges pouvoirs d'interaction comme la capacité de sentir le langage corporel et même l'humeur.

Pablos Holman était présent au Salon cette année. Ce célèbre hacker a participé à la construction de vaisseaux spatiaux. Il a inventé une machine pour lutter contre les ouragans et a développé des crypto-monnaies dès les années 1990.

"Nous vivons dans un monde où la cybersécurité est devenue une guerre économique à grande échelle"
Pablos Holman
Hacker

"La valeur marchande réside dans les ordinateurs que les entreprises utilisent", rappelle-t-il. "C'est le champ de bataille de l'avenir. Nous vivons dans un monde où la cybersécurité est devenue une guerre économique à grande échelle. Et ce n'est pas pour vous faire peur ; je dis simplement que c’est la réalité. Et vous perdez la partie si vous ne jouez pas."

Euronews
40ème GITEXEuronews

"Vous avez eu une augmentation du nombre de personnes qui restent à la maison et ne qui savent pas comment générer des revenus, qu’ils aient été gagnés illégalement ou non", explique Bryan Seely, auteur et expert en cybersécurité. "Les arnaqueurs deviennent donc de plus en plus créatifs."

Et de poursuivre : "L'ingénierie sociale, le phishing, le ciblage des utilisateurs pour les tromper, tout cela a beaucoup augmenté. Les rançons augmentent et il est plus difficile de défendre une entreprise lorsque celle-ci est maintenant disséminée un peu partout sur la planète et que tout le monde travaille sur des réseaux privés virtuels. Il y a beaucoup moins d'interactions et de gestion centralisée. On peut dire que les frontières des entreprises ont donc presque disparu."

Des solutions connectées dans le domaine de la santé

A cause de la pandémie de Covid-19, les nouvelles technologies ont pris une part encore plus importante dans nos vies. Les innovations dans le domaine de la santé ont été particulièrement prises en compte lors du GITEX de cette année.

"Les services de télémédecine se sont multipliés, car auparavant, les gens se rendaient dans les hôpitaux et prenaient rendez-vous avec les médecins pour les voir. Mais cette fois-ci, ils ne voulaient pas bouger, en plein confinement", souligne Shamim Nabuuma Kalilsa, PDG de Chil Al Lab. "Donc il y a eu une certaine acceptation de la technologie. C'est quelque chose qui a vraiment changé, les gens s'y sont adaptés."

Euronews
Des solutions connectées dans le domaine de la santéEuronews

Prateek Sardana de l'entreprise Elitsalat nous présente quelques solutions connectées dans le domaine de la santé. Le système est doté d'une_"plateforme qui recense des données à partir de différents capteurs situés autour de la maison"._ C'est le cas de ce "glucomètre", "qui capte votre taux de glycémie", explique-t-il. "Les données sont transmises en temps réel au tableau de bord."

"Ce qui me préoccupe, c'est la place de la prise de décision humaine"
Pablos Holman
Hacker

Et de poursuivre la visite avec un autre produit : "Et voici un oxymètre de pouls et d’oxygène : c’est très pertinent par rapport au Covid-19. Il est intégré au dossier médical électronique d'un hôpital. Ainsi, si le médecin constate qu'un patient a un rythme cardiaque irrégulier, il peut l'appeler ou envoyer une ambulance."

Certaines innovations auraient donc ici le pouvoir de sauver des vies, mais certaines ne devraient pas tomber entre de mauvaises mains. "Ce qui me préoccupe, c'est la place de la prise de décision humaine", note Pablos Holman.

"C'est toujours à nous de décider ce qui est le mieux pour nous, du monde que nous voulons construire. Il s’agit donc d'utiliser ces technologies pour nous aider à créer cet avenir", poursuit-il. "Alors nous devons être très clairs sur nos valeurs. Qu'est-ce qui nous importe ? Quel monde essayons-nous de créer et quelles technologies pourraient nous aider à y parvenir ?"