This content is not available in your region

Dubaï accueille les professionnels du tourisme à l'aube de la saison estivale

euronews_icons_loading
Business Line
Business Line   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le premier événement physique du secteur du voyage depuis le début de la pandémie s'est tenu à Dubaï du 24 au 26 mai 2021. L'Arabian Travel Market a accueilli plus de 11 000 professionnels de l'industrie, prêts à relancer un secteur lourdement affecté par le Covid-19.

Quels sont les plans ambitieux pour stimuler le secteur ? Comment la réouverture réussie de Dubaï aux touristes peut-elle servir de feuille de route à d'autres nations et aux pays européens ? Comment comptent-ils attirer les touristes ? Des éléments de réponse dans ce nouvel épisode de Business Line.

Optimisme face à l'arrivée de la saison estivale

En 2020, la taille du marché mondial du voyage et du tourisme s'est contracté pour atteindre 1270 milliards d'euros, mais il devrait augmenter cette année pour atteindre 1400 milliards d'euros.

Avec la réouverture des frontières, l'appétit du tourisme est en train de regagner les esprits selon Claude Blanc, directeur du portefeuille du World Travel Market.

"L'essence du tourisme est le face à face, c'est la connexion, personnelle et professionnelle" précise-t-il.

Bien que l'Arabian Travel Market ait accueilli moins de monde en 2021 que lors des éditions précédentes, le sentiment général dans les allées du salon semble être positif. "Nous allons montrer à l'industrie du tourisme que c'est le bout du tunnel. Et à partir de cet été, les voyageurs du monde entier seront de retour" se réjouit Claude Blanc.

Les 18 derniers mois ont été difficiles pour le secteur, et de nombreux hôtels de Dubaï ont résisté à la tempête en ciblant le marché intérieur. "Il y a eu un impact financier pour toutes les entreprises des environs et ce que nous avons vu dans la période de transition, c'est qu'il y a eu une forte demande de la part de la communauté locale, nous avons eu beaucoup de séjours à l'intérieur du pays" a constaté Ammar Hilal, de Raffles Dubai & Sofitel Dubai the Obelisk.

Le tourisme à Dubaï face au Covid-19

En tant qu'hôte de l'Arabian Travel Market 2021, Dubaï a mis en avant la rigueur de son organisation pour permettre l'accueil des touristes en tout sécurité.

"Le gouvernement a rapidement mis en place un confinement pour s'assurer que la sécurité, y compris l'aspect hygiène, restait d'une importance capitale" explique Issam Kazim, PDG de Dubaï Tourism.

"Compte tenu du fait que Dubaï a toujours été ou que les Émirats arabes unis ont toujours été classés parmi les trois pays les plus sûrs au monde, la situation du Covid-19 est venue ajouter une couche supplémentaire" précise-t-il.

"Le confinement nous a donné l'occasion de nous occuper de l'assainissement de toute la ville et de nous assurer que nous gérions les allers-retours uniquement pour les besoins d'urgence, afin de maîtriser la pandémie".

Les Européens préparent leur certificat sanitaire et tentent de se démarquer

La Grèce, le Portugal et l'Italie font partie des pays européens qui se rouvrent lentement aux touristes, encouragés par le lancement, au 1er juillet 2021, d'un certificat numérique Covid-19.

Ce document permettra d'accepter sur le territoire européen les personnes hors-UE ayant reçu un vaccin reconnu par les autorités sanitaires du continent. Des campagnes promotionnelles ont été lancées par ces États afin de relancer le secteur, source de recettes importantes, et créateur de millions d'emplois.

En Grèce, le tourisme représente environ 20% du PIB, ce qui en fait un réel moteur de l'économie. En 2020, les activités ont chuté de 75% dans le pays.

L'Italie, qui a souffert d'un manque à gagner de 121 milliards d'euros en 2020 en raison des restrictions imposées aux voyages constate déjà un retour des touristes à Venise et à Rome, signe que l’enthousiasme est au beau fixe.