This content is not available in your region

Expo 2020 Dubaï : un événement de dimension nationale et mondiale

Access to the comments Discussion
Par Natalie Lindo
euronews_icons_loading
Business Line
Business Line   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition de Business Line, nous visitons l'Expo 2020 de Dubaï, vitrine pour l'ensemble du monde, mais aussi pour son pays hôte, les Émirats arabes unis qui ont lancé une série d'initiatives économiques à l'occasion de leurs 50 ans.

Lors de l'Expo 2020 Dubaï, l'émirat s'attend à accueillir 25 millions de visiteurs venus du monde entier sur 182 jours. Après un report de huit mois, elle s'ouvre finalement au monde sous la bannière "Connecter les esprits, construire le futur". Il s'agit du plus grand événement international de cette ampleur à se tenir depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Cette trente-cinquième exposition universelle organisée depuis 170 ans conserve l'objectif fondateur de ces événements : présenter au monde, les nouvelles idées, inventions et innovations qui visent à répondre aux problèmes de la planète.

Au casting de sa cérémonie d'ouverture : le célèbre ténor Andrea Bocelli, la chanteuse et compositrice Ellie Goulding ou encore l'artiste aux plusieurs Grammy Awards Angélique Kidjo qui a porté un message de paix. Parmi les paroles qu'elle a entonnées, "Plus de promesses non tenues. Participez avec honnêteté, amour et paix, des valeurs pour lesquelles nous nous battons vraiment."

Lors de l'Expo 2020 Dubaï à laquelle 192 pays, trois thèmes principaux se dégagent : développement durable, mobilité et opportunités.

De nombreux événements se dérouleront en ligne, mais les organisateurs espèrent toujours attirer plus de 25 millions de visiteurs sur six mois et enregistrer une fréquentation en hausse par rapport à la précédente édition à Milan alors que les restrictions de voyage s'assouplissent à travers le monde.

"Cette Expo est très importante et elle est très liée à la pandémie de COVID, évidemment," estime Carmen Bueno, commissaire adjointe du pavillon espagnol. "Elle est très importante parce qu'en fin de compte, ce sera le premier rassemblement de l'humanité qui ne se tient pas dans un format numérique ou à la télévision, elle réunit physiquement, des personnes d'horizons très divers," fait-elle remarquer. "Et cela veut dire que nous commençons à ne plus avoir peur et que nous sommes prêts à voyager, visiter, vivre des expériences et les partager avec d'autres," constate-t-elle.

euronews
L'Expo 2020 Dubaï devrait attirer plus de 25 millions de visiteurseuronews

Les expositions universelles servent de vitrine pour des découvertes, innovations et inventions qui changent le monde. Mais elles représentent surtout un forum qui aide à encourager le commerce, attirer des investissements et renforcer les relations diplomatiques.

"Sur notre campus [au sein de cette Expo], on peut découvrir ce qui caractérise l'Allemagne en matière d'innovation et de technologie, mais aussi par le biais de notre programme culturel," indique Annika Belisle, responsable communications du pavillon allemand. "Nous avons un laboratoire dédié à la culture en plein cœur du Pavillon qui met en avant la danse, les sports et la musique, donc c'est une manière pour nous de présenter bien plus de choses sur notre pays que n'importe quelle opération marketing," se félicite-t-elle.

Alors que cette Exposition universelle est la première organisée au Moyen-Orient, en Asie du Sud et en Afrique, les autorités émiraties espèrent réunir la communauté internationale pour qu'elle relève ensemble des défis planétaires comme le changement climatique, les conflits et la croissance économique.

Comment le Royaume-Uni fait face à une pénurie de chauffeurs routiers

Le gouvernement britannique met en place des visas temporaires pour les chauffeurs de camions-citernes et de poids lourds alimentaires. Manière de faire face à une pénurie de conducteurs qui entraîne des interruptions dans les livraisons, notamment dans les stations essence, poussant les automobilistes à s'y presser pour tenter de faire le plein.

Nous rencontrons Michelle White qui dans sa voiture, patiente pour faire le plein : "Le gouvernement a parlé de cela, tout le monde est devenu fou et maintenant, ils nous disent : "Calmez-vous !" J'ai presque plus d'essence," fait-elle remarquer, "je suis allée dans plusieurs stations pour essayer d'en prendre, mais je n'ai pas pu. Ce qu'ils auraient dû faire, c'est se taire !" lance-t-elle.

Le gouvernement de Londres a étendu un programme de visas d'urgence à 5000 chauffeurs de poids lourds pour recruter de nouveaux professionnels et ainsi, répondre aux problèmes de livraison dans le pays qui ont entraîné une pénurie d'essence.

Les responsables pro-Brexit minimisent le rôle de la sortie de leur pays de l'Union européenne dans cette pénurie de chauffeurs. Ils assurent qu'une série de facteurs en est à l'origine en indiquant par exemple que du fait de la pandémie, des milliers de conducteurs sont rentrés dans leur pays.

euronews
De plus en plus de personnes passent leur permis poids lourd au Royaume-Unieuronews

Dans ce contexte, de plus en plus de personnes passent leur permis poids lourds au Royaume-Uni alors que sur place, les entreprises de transport ont été forcées d'augmenter les salaires pour attirer de nouvelles recrues.

"Depuis un mois environ, la rémunération a considérablement augmenté, elle a plus ou moins doublé dans certains cas," constate Andrew Hawes, instructeur au Centre national d'apprentissage de la conduite. "Et avec le COVID," poursuit-il, "on voit beaucoup de gens d'autres secteurs qui se reconvertissent : par exemple, on a eu des pilotes de ligne et des avocats qui sont venus suivre les cours de conduite de poids lourds parce que pour eux, c'est un emploi pérenne."

Des chauffeurs de camions-citernes de l'armée sont aussi déployés pour aider à remédier aux problèmes d'approvisionnement en carburants et à réduire la pression sur ce secteur.

Les 50 initiatives économiques des Émirats arabes unis pour les 50 prochaines années

Les Émirats arabes unis ont annoncé le lancement de 50 initiatives économiques pour accroître la compétitivité du pays et attirer 126 milliards d'euros d'investissements directs étrangers sur les neuf prochaines années.

L'une de ces initiatives s'appelle "10 par 10" et vise à augmenter de 10% par an, les exportations émiraties sur dix marchés internationaux. D'autres projets concernent la création de nouveaux visas pour les entrepreneurs et les travailleurs qualifiés et un assouplissement des règles pour les regroupements familiaux. Les Émirats et la Emirates Development Bank (EDB) comptent investir 1,1 milliard d'euros dans les technologies industrielles et les secteurs fortement dépendants des technologies.

"EDB est là pour aider en tant partenaire financier sur plusieurs projets," indique son PDG Ahmed Mohamed Al Naqbi. "Mais il y a deux initiatives clés sur lesquelles nous travaillons : l'une d'elles consiste dans l'injection de cinq milliards de dirhams sur le marché sous la forme de financements pour les PME émiraties d'ici à 2025," dit-il avant d'ajouter : "Nous travaillons aussi sur la sécurité alimentaire, l'industrie manufacturière, la santé et les infrastructures."

euronews
Présentation officielle des 50 initiatives économiques des Émirats arabes uniseuronews

Une nouvelle législation sur les données a également été annoncée par le ministre d'État en charge de l'Intelligence artificielle, l'Économie numérique et le Télétravail, Omar Sultan Al Olama.

"Nous voulions nous assurer que l'économie numérique et ses entreprises aient tout intérêt à venir s'installer aux Émirats arabes unis," fait-il remarquer. "Nous voulons aussi équilibrer la protection de la vie privée que nous garantissons aux individus et la possibilité pour le secteur privé de se développer et de s'installer ici," poursuit-il. "Nous savons que le monde de l'économie numérique est en constante évolution, que de nouvelles tendances émergent ; nous ne prétendons pas être toujours aux avant-postes, mais nous voulons faire des efforts constants pour être les leaders dans ce domaine," assure-t-il.

Alors que les Émirats célèbrent leur jubilé d'or en décembre, ils se sont dotés d'un programme axé sur la poursuite de leur développement et la recherche d'opportunités pour les 50 prochaines années.