Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le Kenya sous le choc au lendemain de l'attaque sanglante contre ses étudiants

Le Kenya sous le choc au lendemain de l'attaque sanglante contre ses étudiants
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Quatre assaillants, membres des islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda ont pris d’assaut hier à l’aube le campus de l’université de Garissa qui hébergeait des centaines d‘étudiants originaires de différentes régions.

Nombres d‘étudiants ont été surpris tragiquement dans leur sommeil.

“Ils ont tiré des coups de feu, certains ont été blessés légèrement, d’autres plus gravement aux jambes et encore d’autres à la tête. Ils ont tiré au hasard visant les gens au hasard”, explique ce membre des secours sur place.

L’attaque a pris fin hier soir après des échanges de tirs avec les forces de sécurité et lorsque les quatre assaillants ont fait sauter leurs ceintures d’explosifs.

D’après des survivants, les shebab ont séparé les étudiants musulmans et non-musulmans, laissant partir les premiers. Puis, ils se sont amusés à torturer psychologiquement leurs victimes avant de les exécuter froidement.

147 victimes ont été annoncées par les autorités, mais de nombreux Kenyans sont venus à la morgue pour tenter d’obtenir désespérément des nouvelles des leurs.