DERNIERE MINUTE

Minerais de sang : le Parlement européen tente une réplique

Minerais de sang : le Parlement européen tente une réplique
Taille du texte Aa Aa

C’est un premier pas, même s’il est loin d’assurer que les minerais de sang n’arrivent plus jusqu’en Europe. D’après une proposition votée par la commission du commerce international au Parlement européen, les fonderies et les raffineries européennes devront certifier que les minerais et les métaux qu’elles importent n’enrichissent pas les groupes armés, notamment en Afrique. Sont concernés le tantale, le tungstène, l‘étain et l’or, la liste n‘étant pas exhaustive. La cassitérite par exemple n’est pas concernée alors qu’elle est au coeur du conflit au Kivu. Le projet sera soumis le mois prochain au vote de l’ensemble des députés européens.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.