DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Amnesty international dénonce les crimes contre l'humanité en Syrie

Amnesty international dénonce les crimes contre l'humanité en Syrie
Taille du texte Aa Aa

Amnesty international dénonce les crimes contre l’humanité commis par le régime syrien à Alep. Selon le rapport publié hier par l’ONG, Bachar Al-Assad cible quotidiennement et de manière délibérée les civils. Les insurgés seraient, eux, responsables de la mort de 600 civils, l’année dernière, dans la partie occidentale de la ville, contrôlée par l’armée syrienne.

Précisions de Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty international : “le problème, c’est que parfois une attaque au baril d’explosifs survient à deux reprises, au même endroit, à 15 ou 30 minutes d’intervalle. Du coup, les personnes venues secourir les blessés de la première attaque sont tués dans la seconde explosion.”

Le rapport fait également état de torture à grande échelle, de détentions arbitraires et d’enlèvements menés aussi bien par le gouvernement que par les groupes d’opposition armés. Amnesty fustige l’incapacité de la communauté internationale à punir les abus en Syrie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.