PUBLICITÉ

Etats-Unis : une femme amoureuse aurait aidé deux prisonniers à s'évader

Etats-Unis : une femme amoureuse aurait aidé deux prisonniers à s'évader
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Joyce Mitchell travaillait comme couturière dans la prison de Dannemora, dans l‘État de New-York, et c’est elle qui aurait fourni les outils

PUBLICITÉ

Joyce Mitchell travaillait comme couturière dans la prison de Dannemora, dans l‘État de New-York, et c’est elle qui aurait fourni les outils nécessaires à l‘évasion de deux dangereux prisonniers la semaine dernière. La police l’a interpellée et inculpée pour avoir “fourni une aide matérielle” aux fugitifs.

Selon plusieurs médias américains, la couturière serait tombée amoureuse David Sweat, un homme de 35 ans qui purgeait un peine à perpétuité pour le meurtre d’un shérif alors que son voisin de cellule, Richard Matt, était condamné à 25 ans pour enlèvement et meurtre.

L’un et l’autre ont filé en laissant derrière eux un post-it moqueur à l’attention de la police de l‘État de New-York. “Nous travaillons nuit et jour à cette chasse à l’homme” dit le major Charles Guess, de la police de l‘État de New-York qui, durant sa conférence de presse, s’adresse directement aux fugitifs pour promettre de les capturer alors que David Sweat et Richard Matt ont disparu depuis une semaine et que 800 policiers sont à leurs trousses jours et nuit. Autour de la prison, la route principale est partiellement fermée et la ville est fouillée maison par maison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus