DERNIERE MINUTE

La Thaïlande honore les victimes de l'attentat de Bangkok et demande l'aide d'Interpol

La Thaïlande honore les victimes de l'attentat de Bangkok et demande l'aide d'Interpol
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un service de prière multi-confessionnelle a eu lieu ce matin au sanctuaire hindouiste d’Erawan après l’attentat survenu lundi soir sur le site très prisé des touristes. L’attaque a tué 20 personnes et fait plus de 120 blessés dont plus de la moitié restent hospitalisées.

Si l’attentat n’a toujours pas été revendiqué, d’après le chef de la police nationale “plus de 10 personnes seraient impliquées” et l’attaque aurait été préparée pendant plus d’un mois. Mais pour la junte au pouvoir, il est “peu probable qu’un groupe terroriste international soit impliqué”.

Le principal suspect qui est toujours introuvable serait un étranger dont le portrait-robot a été diffusé en s’appuyant sur des images de vidéosurveillance. Bangkok a demandé l’aide d’Interpol pour le localiser et l’identifier. Un autre homme a par ailleurs été entendu puis relâché par la police thaïlandaise.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.