Trois tentatives d'attaque au couteau en quelques heures à Jérusalem et en Cisjordanie

Trois tentatives d'attaque au couteau en quelques heures à Jérusalem et en Cisjordanie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À peine la matinée s‘était-elle écoulée ce samedi que trois attaques au couteau avaient déjà eu lieu en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Dans la ville

PUBLICITÉ

À peine la matinée s‘était-elle écoulée ce samedi que trois attaques au couteau avaient déjà eu lieu en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Dans la ville de Hébron, un Palestinien de 18 ans a tenté de poignarder un colon israélien. Ce dernier l’a tué par balle. Quelques heures plus tard, à Hébron toujours, c’est une garde-frontière qui était agressée par une femme. L’assaillante a là encore été abattue.
Même scénario dans la partie occupée de Jérusalem, lors d’un contrôle d’identité. Le Palestinien qui tentait de poignarder un soldat est mort.

Depuis le 1er octobre, le sang ne cesse de couler quotidiennement et l’on compte désormais 40 morts côté palestinien, et sept côté israélien.

Au Conseil de sécurité des Nations Unies, ça n’en reste pas moins l’impasse. L’ambassadeur israélien a dénoncé les incitations à la haine, brandissant ce schéma destiné à apprendre aux enfants palestiniens comment poignarder.

Les Palestiniens réclament quant à eux une protection internationale sur l’esplanade des Mosquées, option exclue par l’Etat hébreu. L’incendie du tombeau de Joseph vendredi – un lieu sacré pour les juifs – a accru la dimension confessionnelle du conflit, mais c’est avant tout l’occupation israélienne que dénoncent les Palestiniens.

Le Conseil de sécurité étant divisé, il n’y aura ni résolution ni prise de position commune.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La haine masque le murmure diplomatique au Proche-Orient

Escalade de violence en Israël et dans les territoires occupés

Nouvelle escalade de violences dans les territoires palestiniens