EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Nagorny-Karabakh "menace la sécurité de l'Europe"

Le Nagorny-Karabakh "menace la sécurité de l'Europe"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président arménien Serge Sarkissian a accusé l’Azerbaïdjan d‘être à l’origine de la reprise des tensions au Nagorny-Karabakh. Serge Sarkissian

PUBLICITÉ

Le président arménien Serge Sarkissian a accusé l’Azerbaïdjan d‘être à l’origine de la reprise des tensions au Nagorny-Karabakh.

Serge Sarkissian s’exprimait lors d’une conférence de presse à Berlin aux côtés de la chancelière allemande et au lendemain de la signature du cessez-le-feu au Haut Karabakh.

“L’Azerbaïdjan n’a pas pris en compte les efforts déployés ces vingt dernières années par la communauté internationale sur cette ligne de front et a déclenché des opérations militaires de grande ampleur” a-t-il déclaré. “Le résultat est que l’Azerbaïdjan a fait que la région est à nouveau devenu un point chaud qui menace la sécurité de toute l’Europe.”

Le président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliev a lui-même rendu visite aux blessés des quatre jours d’affrontements qui ont fait plus de 70 morts.

Ce sont les affrontements les plus violents qui aient eu lieu ces vingt dernières années dans cette région du Caucase et de part et d’autre les belligérants s’accusent de ne pas respecter le cessez-le-feu.

Depuis l’effondrement de l’URSS, le conflit du Nagorny Karabakh oppose l’Azerbaïdjan aux séparatistes soutenus par l’Arménie dont la Russie est l’alliée alors que de son côté Bakou est soutenu par la Turquie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L’Arménie va quitter l’Organisation du Traité de sécurité collective dirigée par Moscou

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen