EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Rio 2016 : les temps forts du 12e jour

Rio 2016 : les temps forts du 12e jour
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Elle a démarré le 200 m comme une fusée, la sprinteuse Jamaïcaine Elaine Thompson.

PUBLICITÉ

Elle a démarré le 200 m comme une fusée, la sprinteuse Jamaïcaine Elaine Thompson. Elle réussit à s’imposer sur la distance en 21.78 et réalise le premier doublé 100/200 m aux Jeux depuis l’Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988 à Séoul.
Elle devance de 10 centièmes la puissante néerlandaise Dafne Schippers, manifestement très déçue. Le bronze revient à l’américaine Torie Bowie.

Les Américaines règnent sur le 100 mètres haies et réalisent un triplé, avec Brianna Rollins sur la plus haute marche du podium en 12.48. Elle est suivie par Nia Ali (12.59) et Kristi Castlin (12.61).
La bannière étoilée s’impose décidément sur l‘épreuve du 100 m haies aux Jeux. Les Etats-Unis ont remporté 8 des 12 dernières médailles olympiques depuis 2004.

Et c’est encore une Américaine qui s’illustre au saut en longueur. Tianna Bartoletta devient championne olympique avec un nouveau record personnel à 7,17 m, devant sa compatriote Brittney Reese (7,15 m), et la Serbe Ivana Spanovic (7,08 m).

L’Allemagne remporte sa première médaille olympique en beach volley.
Le tandem Kira Walkenhorst/Laura Ludwig bat les Brésiliennes Bednarczuk/Seixas De Freitas 2 sets à 0 sur la plage de Copacabana.
La médaille de bronze revient à Kerri Walsh-Jennings, l’Américaine triple championne olympique en titre, qui jouait avec April Ross. Elles se sont inclinées face aux Brésiliennes en demi-finales.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Jeux olympiques de Rio avec tous les résultats, les réactions et les photos

Le bonheur de Farah et de Phelps, la frayeur de Lochte

Le Tribunal spécial pour le Kosovo condamne Pjetër Shala à 18 ans de prison