RDC : les casques bleus visés par un attentat

RDC : les casques bleus visés par un attentat
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mardi, une explosion a tué une fillette et blessé 31 soldats indiens déployés sous l'égide des Nations unies.

PUBLICITÉ

Attentat meurtrier mardi matin à Goma dans l’est de la République démocratique du Congo.
Une fillette a été tuée et 32 personnes ont été blessées dont 31 casques bleus.

L’explosion s’est produite au passage de soldats indiens engagés au sein de la Monusco, la mission des Nations unies de maintien de la paix au Congo.

Explosion au passage de Casques bleus indiens à #Goma : sur place, des boulons et des boules de métal #Monusco#RDCpic.twitter.com/gLv4RJCtwo

— Marc Jourdier (@MJAFP) 8 novembre 2016

Près de 20 000 soldats sont actuellement déployés dans l’est du pays pour protéger les populations civiles mais le Nord et le Sud-Kivu restent ravagés par la violence.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Jour d'élections à haut risque en RDC : retards et énervement au démarrage

RDC : une campagne de vaccination contre la rougeole dans le Nord-Kivu

Inondations dans l'est de la RDC : le bilan s'alourdit à près de 400 morts