EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les Kenyans dominent le marathon d'Athènes

Les Kenyans dominent le marathon d'Athènes
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

18.

PUBLICITÉ

18.000 coureurs ont participé ce dimanche à la 34e édition du marathon classique d’Athènes.

Ils ont emprunté la même route que Phidipiddes en 490 avant Jésus-Christ et que lors des Jeux olympiques de 1896.

Un parcours de 42,195 kilomètres entre la bourgade de Marathon et le stade de marbre d’Athènes.

Ioannis Karagiorgas est notre correspondant à Athènes : “Le marathon d’Athènes, l’Authentique, disputé sur la route originale est une fête. Une fête du sport, de la culture et de la solidarité. Des milliers de Grecs et d‘étrangers sont venus ici pour vivre cette expérience unique.”

Qui dit marathon dit – le plus souvent – domination des Kenyans, et les coureurs venus des hauts plateaux le prouvent encore ce dimanche en signant un triplé.

Luka Rotich Lobuwan s’impose devant ses compatriotes Benson Kipruto et Andrew Kimtai.

Il franchit la ligne d’arrivée au bout de 2 heures 12 minutes et 49 secondes, butant à un peu plus de deux minutes du record de l‘épreuve établi il y a deux ans par un autre Kenyan Felix Kandie.

Marathon d'Athènes: victoire du Kényan Luka Rotich Lobuwan https://t.co/geMvUWCIqj

— MediaHub (@MediaHubFR) 13 novembre 2016

Même scénario, ou presque, chez les femmes avec une victoire pour la Kenyane Nancy Arusei.

Elle l’emporte en 2 heures 38 minutes et 13 secondes et relègue l’Algérienne Kenza Dahmani à 15 secondes.

Soutenue par le public, et en pleurs dans les derniers mètres, la Grecque Ourania Rempouli complète le podium.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'extra-terrestre et quasi inconnu Kelvin Kiptun pulvérise le record du marathon de Chicago

Mondiaux d'athlétisme : le Français Kevin Mayer décroche l'or en décathlon

L'athlète britannique Mo Farah révèle être arrivé illégalement au Royaume-Uni