Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nucléaire : Trump ne connaît pas la langue de bois

Nucléaire : Trump ne connaît pas la langue de bois
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

“S’il le faut, nous aurons une course aux armements”, nouvelle déclaration à l’emporte-pièce de Donald Trump ce vendredi. Revenant lors d’une interview à la chaîne NBC sur sa volonté d’accroître la puissance nucléaire de son pays, le Président-élu américain a à nouveau exhibé sa différence avec son prédécesseur Barack Obama, défenseur convaincu d’un monde sans armes nucléaires.

S'il le faut, nous aurons une course aux armements

Donald Trump Président-élu américain

Il est vrai que ce jeudi, Vladimir Poutine a déclaré qu’il voulait lui aussi renforcer la force nucléaire de la Russie mais hier, c’est une carte de Noël pleine de bonnes intentions qu’il a envoyée à Donald Trump, parlant de nécessité de porter la collaboration entre Washington et Moscou à un nouveau niveau qualitatif.

Un message “très aimable”, a réagi Donald Trump, qui a publié lui-même la lettre de voeux.