PUBLICITÉ

Nucléaire : Trump ne connaît pas la langue de bois

Nucléaire : Trump ne connaît pas la langue de bois
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“S’il le faut, nous aurons une course aux armements”, nouvelle déclaration à l’emporte-pièce de Donald Trump ce vendredi.

PUBLICITÉ

“S’il le faut, nous aurons une course aux armements”, nouvelle déclaration à l’emporte-pièce de Donald Trump ce vendredi. Revenant lors d’une interview à la chaîne NBC sur sa volonté d’accroître la puissance nucléaire de son pays, le Président-élu américain a à nouveau exhibé sa différence avec son prédécesseur Barack Obama, défenseur convaincu d’un monde sans armes nucléaires.

Il est vrai que ce jeudi, Vladimir Poutine a déclaré qu’il voulait lui aussi renforcer la force nucléaire de la Russie mais hier, c’est une carte de Noël pleine de bonnes intentions qu’il a envoyée à Donald Trump, parlant de nécessité de porter la collaboration entre Washington et Moscou à un nouveau niveau qualitatif.

Un message “très aimable”, a réagi Donald Trump, qui a publié lui-même la lettre de voeux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus