Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'ambassadeur grec au Brésil probable victime d'un "crime passionnel"

L'ambassadeur grec au Brésil probable victime d'un "crime passionnel"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

A l’intérieur de cette voiture carbonisée, le corps de l’ambassadeur de Grèce au Brésil. Le cadavre a été identifié par les autorités. Kyriakos Amiridis était porté disparu depuis lundi. L’enquête s’oriente vers un “crime passionnel”.

Principale suspecte : Françoise Amiridis, sa femme d’origine brésilienne. Cette dernière a été entendu par les enquêteurs, deux autres personnes dont un policier qui serait son amant, ont été placées en détention provisoire.

Evaristo Pontes, porte-parole de la police, explique que les enquêteurs passent tout au peigne-fin, “les images, les tickets d’avion, son emploi du temps”, pour tenter d’y voir plus clair.

L’ambassadeur de 59 ans passait des vacances en famille à Rio de Janeiro. C’est sa femme qui a signalé sa disparition à la police mercredi, affirmant ne pas avoir réussi à le joindre depuis lundi soir.
Quelques heures après le lancement d’un avis de recherche, la voiture brûlée a été retrouvée au nord de Rio.
Une équipe de police grecque devait partir vendredi au Brésil pour se joindre à l’enquête.