EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Jérusalem ensanglantée par un attentat au camion bélier

Jérusalem ensanglantée par un attentat au camion bélier
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un camion a foncé sur des soldats israéliens à un arrêt de bus.

PUBLICITÉ

Un camion a foncé sur des soldats israéliens à un arrêt de bus. Au moins quatre jeunes militaires ont été tués, trois femmes et un homme.
Le conducteur a été abattu. Si son identité n’a pas été révélée, ce serait un Arabe habitant un quartier tout proche, à Jérusalem-est. Le Premier ministre Netanyahu affirme que l’auteur de l’attaque de Jérusalem est un sympathisant du groupe Etat islamique.
“Un suspect a conduit son camion dans une zone où il y avait plusieurs bus, les gens descendaient des bus, explique le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld. Nous avons plus de 10 blessés. Des unités spéciales et la police sont arrivées sur la scène du crime pour l’enquête, la sécurité est renforcée à la suite de cette attaque terroriste.”

Les attaques à la voiture bélier, ou au couteau, se sont développées en Israël à partir de l’automne 2015. Mais ces derniers mois elles étaient moins nombreuses. Ce drame replonge donc l’Etat hébreu dans des heures sombres.

Une attaque similaire au marché de noël de Berlin

Les autorités ne savent pas encore si l’attentat du même type sur le marché de Noël de Berlin le 19 décembre, a pu influencer le chauffeur de Jérusalem. L’assaillant de Berlin s‘était revendiqué de l’Etat islamique. > Terror attack in Israel: Trucks run down people in Jerusalem, 4 dead. From Berlin to Israel, same terror, same hate. https://t.co/7WSAFv2MbEpic.twitter.com/Kv4C2E7gIn

— Hen Mazzig (@HenMazzig) 8 January 2017

Polémique après l’attitude des soldats sur place

Des critiques émergent après la diffusion d’une vidéo où l’on voit les soldats fuyant la scène, au lieu de tenter d’arrêter le camion en abattant le chauffeur. > Man who shot Jerusalem terrorist: Soldiers hesitated to shoot because of Elor Azaria https://t.co/ancRkwFlkD#ArabIsraeliConflictpic.twitter.com/6GUW26bw6M

— The Jerusalem Post (@Jerusalem_Post) 8 January 2017

Les soldats expliquent que certains ont hésité à tirer, influencés par l’affaire Elor Azaria. Cette attaque intervient en effet cinq jours après la condamnation, très médiatisée, de ce jeune soldat israélien accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé. Le sergent franco-israélien Elor Azaria, 20 ans, a été reconnu coupable d’homicide volontaire par un tribunal militaire israélien. Les juges devraient prendre plusieurs semaines avant de prononcer leur peine contre le sergent qui encourt 20 ans de prison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La CIJ estime que la présence d'Israël dans les territoires palestiniens occupés est "illégale"

Nouvelle manifestation à Tel Aviv pour réclamer un accord sur la libération des otages

No Comment : manifestation de juifs ultra-orthodoxes contre le recrutement militaire en Israël