DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Commission hausse le ton face à Budapest

euronews_icons_loading
La Commission hausse le ton face à Budapest
Taille du texte Aa Aa

La menace de la fermeture de l’Université d’Europe centrale à Budapest a ouvert une nouvelle bataille politique entre la Hongrie et la Commission européenne. Le président de l’institution « n’aime pas cette décision ». Jean-Claude Juncker dénonce aussi le questionnaire envoyé par les autorités dans les foyers hongrois sur la politique européenne, intitulé : « Stoppons Bruxelles ! ». Pour le président de la Commission « cette façon de dire du mal de Bruxelles après avoir signé la déclaration de Rome dit plus sur l’auteur du questionnaire que sur l‘état de l’Union Européenne ». Selon Jean-Claude Juncker ce document est orienté et il révèle les projets du Premier ministre hongrois. Viktor Orban s’oppose, par exemple, frontalement à la politique migratoire de l’Union européenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.