PUBLICITÉ

Peine de mort : moins d'exécutions capitales en 2016

Peine de mort : moins d'exécutions capitales en 2016
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ONG Amnesty International a publié son rapport annuel.

PUBLICITÉ

En 2016, le nombre de peines de mort a reculé dans le monde, selon le dernier rapport publié par Amnesty International.

L’ONG a ainsi totalisé 1 032 exécutions dans 23 pays, soit 602 de moins par rapport à 2015.

En 2016, 87% des sentences capitales ont été prononcées dans cinq pays (en Iran, en Arabie saoudite, en Irak et au Pakistan).

Cette tendance à la baisse demeure cependant très relative.

La Chine, qui reste le premier pays à pratiquer la peine de mort à grande échelle, ne communique pas de chiffres précis au nom du secret d’Etat.

Selon Amnesty, chaque année “des milliers d’exécutions” auraient lieu. L’ONG a exhorté Pékin a faire preuve de transparence.

40ans qu’Amnesty lutte contre la #PeineDeMort : le bilan pour 2016 & nos arguments en faveur de l'abolition https://t.co/MvU2O0Xlztpic.twitter.com/kV4rikLQek

— Amnesty Belgique FR (@amnestybe) 11 avril 2017

Dans les pays développés, les Etats-Unis restent un cas à part. Si la peine de mort y est toujours autorisée dans de nombreux Etats, pour la première fois depuis 2006, le pays ne fait plus partie du Top 5 (il est désormais au 7ème rang) avec 20 exécutions l’an dernier, soit le chiffre le plus faible enregistré depuis 1991.

147 pays ont aboli la peine de mort dans le monde. Il y a vingt ans, 40 pays pratiquaient les exécutions capitales, ils ne sont plus “que” 23 aujourd’hui.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Eglise change de doctrine sur la peine de mort

Peine de mort : la Chine pointée du doigt par Amnesty

Pakistan : Shehbaz Sharif nouveau Premier ministre malgré les contestations de l'opposition