EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Deux morts dans une agression islamophobe à Portland

Deux morts dans une agression islamophobe à Portland
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les faits ont eu lieu dans un train de banlieue.

PUBLICITÉ

Deux hommes ont été tués après une agression raciste dans la ville américaine de Portland, ce samedi à quelques heures du début du ramadan.

Les faits ont eu lieu dans un train de banlieue : d’après les médias américains, un homme hurlait des insultes à caractère raciste et religueux contre deux jeunes femmes, dont l’une portait le voile.

Trois passagers ont tenté de s’interposer et ont été poignardés par l’individu.

Quand les policiers sont montés à bord du train, ils ont découvert un homme gravement blessé. Ils ont réalisé des gestes de premiers secours mais ça n’a pas suffit. Cette victime est morte sur place. Deux autres personnes poignardées ont été localisées et transportées en ambulance. L’une de ces victimes est décédée lors son arrivée à l’hopital“, a déclaré à la presse Pete Simpson, du département de police de Portland (PPD).

L’agresseur a fui les lieux avant d‘être arrêté et placé en détention. Il s’agit d’un homme de 35 ans proche des mouvements suprémacistes blancs.

D’après une récente étude de la California State University de San Bernardino, les “crimes de haine” (motivés par un certain groupe social) ont augmenté de 6% en 2016 dans 25 grandes villes et contés des Etats-Unis.

Man accused of brutal double-murder in Portland hate crime is a known white supremacist: https://t.co/AJ7clywNUjpic.twitter.com/qtcvIVDsQR

— Keegan Stephan (@KeeganNYC) 27 mai 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : l'auteur présumé des fusillades dans le Maine retrouvé mort

Israël : un mort et un blessé dans une attaque au couteau dans un centre commercial

Plus de 1 300 morts lors du pèlerinage du Hadj, cette année, en Arabie saoudite