israël retire ses portiques, le boycott persiste

israël retire ses portiques, le boycott persiste
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De nouvelles mesures de sécurité ont été prises à l'Esplanade des mosques à Jérusalem-est

PUBLICITÉ

Israël a retiré ses détecteurs de métaux à l’entrée de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-est. Mais pour autant le boycott des fidèles musulmans se poursuit. Car d’autres mesures de sécurité, comme des caméras de surveillance ont été mises en place.

La décision de retirer les portiques a été prise dans la nuit de lundi à mardi après une intense pression diplomatique et dans un contexte de tensions croissantes entre Palestiniens et Israéliens. Un incident meurtrier à l’ambassade d’Israël en Jordanie aurait également pesé dans la balance.

Reste que les autorités musulmanes à Jérusalem ont appelé à poursuivre le boycott du site qui abrite notamment la mosquée Al-Aqsa.

“Nous continuerons à prier dans les rues et les places à côté de la mosquée, jusqu‘à ce que nous obtenions la décision des autorités musulmanes de faire la prière à l’intérieur de la mosquée”, a déclaré le Grand Mufti de Jérusalem, Muhammad Ahmad Hussein.

Depuis le 16 juillet dernier et l’installation des portiques, les fidèles musulmans prient à l’extérieur du lieu saint qui est officiellement géré par la Jordanie mais dont Israël contrôle les accès.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des Israéliens rentrent chez eux et découvrent l'horreur

Quatrième journée de combats : ce que l'on sait de la guerre entre Israël et le Hamas

Conflit israélo-palestinien : déjà plus de 900 morts et des milliers de blessés en moins de 48h