Le "Trump tchèque" en tête

Le "Trump tchèque" en tête
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon les résultats partiels du scrutin, l'homme d'affaires est crédité de près de 32 % des voix.

PUBLICITÉ

Surnommé le « Trump tchèque », Andrej Babis, deuxième fortune du pays, semble ainsi avoir réussi son pari. Celui de transformer son aura de businessman en capital politique. Selon ses propres mots, le probable futur Premier ministre tchèque n’est « pas comme les autres », il « bosse » et il « ne radote pas ».

Andrej Babis, le “Trump tchèque” au seuil du pouvoir https://t.co/Y7F3h96gqi par hofle</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#AFP</a> <a href="https://t.co/HUqV4pmMtj">pic.twitter.com/HUqV4pmMtj</a></p>— Agence France-Presse (afpfr) 20 octobre 2017

Andrej Babis a mené campagne sur la lutte contre la corruption, contre l’accueil des migrants et contre la zone euro. Mais pour devenir chef du gouvernement, il va devoir composer.
Car avec pas moins de dix partis en mesure d’obtenir des sièges à l’Assemblée, la configuration de la future coalition s’annonce compliquée.

Le premier ministre sortant Bohuslav Sobotka prend quant à lui une véritable claque. Le social-démocrate n’arrive que 6ème avec moins de 8 % des voix, toujours selon ces résultats partiels.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion