DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charlie Hebdo : la liberté d'expression devient un ''produit de luxe''

Vous lisez:

Charlie Hebdo : la liberté d'expression devient un ''produit de luxe''

Charlie Hebdo : la liberté d'expression devient un ''produit de luxe''
Taille du texte Aa Aa

Il y a presque trois ans, le 7 janvier 2015, deux hommes cagoulés et lourdement armés semaient la terreur en plein Paris. Les frères Kouachi venaient d'abattre douze personnes, dont huit membres de la rédaction de Charlie Hebdo.

Trois ans dans une boîte de conserve

Le journal satirique vient de publier un numéro commémoratif, intitulé "Trois ans dans une boîte de conserve". Dans son éditorial, Riss, le directeur de la rédaction, évoque le coût exorbitant de la protection des locaux, indispensable pour continuer d'assurer la sécurité des journalistes et dessinateurs.

Ce coût, à la charge du journal, est rappelle Riss celui de la liberté d'expression, qui est "en train de devenir un produit de luxe."

Le 6 novembre dernier, sur Europe 1, il évoquait la persistance et la gravité des menaces qui pèsent toujours sur le journal : "C'est étonnant, après tout ce qu'il s'est passé depuis deux, trois, quatre ans, qu’il y ait encore des réactions aussi violentes, des appels au meurtre. C'est pas simplement de la contestation, de la discussion, c'est au-delà de cela. Maintenant, ça s'est banalisé d'appeler au meurtre."

Un million d'euros par an pour la sécurité

Charlie Hebdo chiffre les mesures de protection des locaux entre 1 et 1,5 million d'euros par an. Un exemplaire sur deux vendu en kiosque finance l'ensemble des mesures de sécurité dédiées à la protection des journalistes, souligne Riss. "Jusqu'à quand Charlie Hebdo pourra-t-il supporter une telle charge financière ? Nul ne le sait", écrit-il.

L'attentat contre la rédaction du journal avait entraîné en France un rassemblement historique, sans précédent, au nom de la défense de la liberté d'expression.