DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'impasse budgétaire aux Etats-Unis : et maintenant ?

Vous lisez:

L'impasse budgétaire aux Etats-Unis : et maintenant ?

L'impasse budgétaire aux Etats-Unis : et maintenant ?
Taille du texte Aa Aa

Il fallait 60 voix pour que le Sénat prolonge de quatre semaines le budget fédéral, le temps pour Républicains et Démocrates de se mettre d'accord, sans pression excessive. Seuls cinquante parlementaires ont émis un vote favorable.

"Privilégier la politique politicienne à notre défense nationale, c'est tout simplement inacceptable et c'est décevant"

Mike Pence Vice-président des Etats-Unis

"Les sénateurs démocrates, à quelques exceptions près, ont choisi de privilégier la politique politicienne à notre défense nationale, a déploré le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence. Faire cela plutôt que de remplir les obligations de notre gouvernement fédéral, c'est tout simplement inacceptable et c'est décevant." Une allusion aux craintes de militaires en opération extérieure de ne pas être payés en raison du blocage budgétaire. Pourtant, ceux-ci ne seront pas touchés par cette situation, qualifiée de shutdown.

     

"Trump célèbre le premier anniversaire de son investiture à la Maison-Blanche avec un shutdown et ce n'est pas bon pour un président, commente la cheffe du bureau de l'Associated Press (AP) à Washington, Julie Pace. La question est maintenant de savoir ce qu'il est disposé à faire pour sortir de cette situation. Est-il prêt à la subir pendant une semaine ? Deux semaines ? L'administration Obama a connu un shutdown de 16 jours. C'était vraiment long pour tous les employés du gouvernement qui avaient été mis en chômage technique, pour les parcs nationaux dont les accès avaient été restreints."

C'était en 2014. Et près d'un million d'agents avaient alors été contraints de chômer. Dans l'ensemble du pays mais principalement dans la capitale fédérale, Washington.