DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Diplomatie et réalité politique à Munich

Vous lisez:

Diplomatie et réalité politique à Munich

Conférence de Munich sur la sécurité
@ Copyright :
REUTERS/Michaela Rehle
Taille du texte Aa Aa

Face au défi sécuritaire les Occidentaux apparaissent en ordre dispersé. C'est le sentiment qui domine dans les couloirs de la Conférence de Munich sur la sécurité. Les divisions sont visibles au sein de l'Otan entre l'Europe et les Etats-Unis. Mais la sortie à venir du Royaume-Uni de l’UE révèle aussi des fractures entre les Etats membres. Le négociateur en chef de l'Union pour le Brexit, Michel Barnier, se dit ouvert " à travailler à ce partenariat sur la défense et la sécurité, il faut simplement qu'ils (les Britanniques) nous disent clairement si c'est bien sur un accord de libre-échange, par exemple".

De son côté la Russie affiche et affirme sa confiance comme le souligne un conseiller du Kremlin. "Si on nous impose une nouvelle guerre froide nous aurons plus de chance de la gagner que la dernière fois. Mais nous ne voulons pas jouer à ce jeu", affirme Sergeï Karaganov du Conseil de politique étrangère et de défense. Mais dans la capitale bavaroise ces frictions internationales sont patinées de diplomatie, même si la realpolitik n'est jamais loin.