PUBLICITÉ

Haïti suspend l'ONG britannique Oxfam

Haïti suspend l'ONG britannique Oxfam
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités ha¨ïtiennes veulent mener leur propre enquête sur le scandale des abus sexuel perpétrés par des employés d'Oxfam et suspend toutes les opérations de l'ONG sur son territoire pendant deux mois.

PUBLICITÉ

Haïti a suspendu les opérations de l'ONG britannique Oxfam pour deux mois, le temps de mener sa propre enquête sur les abus sexuels commis par certains des employés de l'ONG depuis 2010. Nous ne plaisantons pas, la dignité du peuple haïtien n'a pas de prix a déclaré le ministre de la planification et de la coopération externe, Aviol Fleurant, qui reproche à Oxfam son silence :

"Oxfam Grande-Bretagne a commis la faute d'entraver le droit des victimes à une réparation des civils, le gourvernement a pris la décision légitime de retirer le droit provisoire de la reconnaissance octroyée à Oxfam Grande-Bretagne."

L'ONG a dû s'expliquer cette semaine devant une commission parlementaire britannique, exprimant ses excuses et sa honte après la remise de son rapport d'enquête interne aux autorités haïtiennes et britanniques lundi. Oxfam a nié avoir voulu couvrir des prédateurs sexuels.

Les faits se sont produits après le tremblement de terre de 2010, et depuis quatre employés ont été licenciés pour faute grave, trois ont démissionné dont le directeur d'Oxfam Haïti, le Belge Roland Van Hauwermeiren. Celui-ci a reconnu avoir prostitué de jeunes femmes, mais il a pu rejoindre l'ONG française Action contre la faim au Bangladesh.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Oxfam présente ses excuses devant une commission parlementaire

Scandale sexuel : les excuses d'Oxfam au peuple haïtien

Oxfam : l'enquête interne confirme le scandale