DERNIERE MINUTE

Affaire Skripal : Paris, Berlin et Washington soutiennent Londres

Theresa May et Emmanuel Macron
Theresa May et Emmanuel Macron -
Tous droits réservés
REUTERS/Philippe Wojazer
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans une déclaration commune la France, l'Allemagne, les Etats-Unis et le Royaume-Uni dénoncent l'empoisonnement d'un ancien espion russe à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre. Pour les quatre pays il s'agit d'une "atteinte à la souveraineté britannique ".

Paris, Berlin et Washington partagent l'avis de Londres selon lequel il n'y a pas d'autre explication plausible que celle de la responsabilité de la Russie dans cette attaque. Tous soulignent le silence de Moscou aux questions du gouvernement britannique. Les quatre dirigeants demandent aux autorités russes d'apporter auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques tous les éléments nécessaires sur l'agent neurotoxique employé.

L'affaire avait déjà pris une tournure internationale quelques heures plus tôt. Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, les Etats-Unis ont directement accusé la Russie d'être à l'origine de cette attaque. Selon plusieurs analystes ce front commun contre Moscou pourrait cependant servir les intérêts et la popularité du président russe, candidat à sa réélection ce dimanche.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.