PUBLICITÉ

Tunisie : les enseignants durcissent le ton

Tunisie : les enseignants durcissent le ton
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Avant une troisième grève générale le 28 mars, les enseignants sont toujours dans la rue.

PUBLICITÉ

La mobilisation se poursuit en Tunisie. Une nouvelle grève générale, la troisième, aura lieu le 28 mars prochain. Hier encore, des centaines d'enseignants du secondaire étaient dans les rues de Tunis, au pied du Ministère de l'Education. Objectif: impressionner et faire reculer le ministre Hatem Ben Salem et le gouvernement Chahed.

Les revendication des professeurs portent essentiellement sur la revalorisation des salaires et autres primes ayant trait à des sommes que l’Etat ne peut pas honorer.

Rappelons que tout le front social tunisien est en ébullition, d'autres secteurs d'activité sont paralysés par des protestations grandissantes.

Partager cet articleDiscussion