DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un mouvement pro-Brexit condamné pour dépenses électorales excessives

Vous lisez :

Un mouvement pro-Brexit condamné pour dépenses électorales excessives

Un mouvement pro-Brexit condamné pour dépenses électorales excessives
Taille du texte Aa Aa

La commission électorale britannique a, vendredi 11 mai 2018, infligé une amende de 79 000 euros au mouvement pro-Brexit Leave.eu, pour avoir commis des irrégularités pendant la campagne référendaire de 2016. Elle reproche à cette organisation favorable à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) d'avoir dépassé le plafond de dépenses qui lui était autorisé, et d'avoir produit des documents incomplets et inexacts. La commission précise aussi avoir appliqué le plafond légal, sous-entendant par là qu'elle aurait souhaité sanctionner de manière plus sévère.

En revanche, Leave.eu n'est pas mis en cause pour des liens avec Cambridge Analytica (CA), compagnie britannique accusée d'avoir détourné les données personnelles de millions d'utilisateurs de Facebook et d'avoir ainsi influé sur le référendum du 23 juin 2016, à l'issue duquel 51,9% des votants ont approuvé la sortie de leur pays de l'UE. La commission indique que les relations entre CA et Leave.EU ne se sont pas développées au-delà de contacts exploratoires.

L'organisation, fondée par le millionnaire britannique Arron Banks en 2015 et soutenue par l'ancien leader du parti europhobe Ukip Nigel Farage, va faire appel.