DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bavière : punition si on fait manquer l'école à son enfant avant les vacances

Vous lisez:

Bavière : punition si on fait manquer l'école à son enfant avant les vacances

Bavière : interdit de faire manquer la classe un peu avant les vacances.
Taille du texte Aa Aa

Sur les fameux "ponts" du mois de mai, cette année en France, on peut y danser presque chaque semaine, pour le plus grand bonheur des parents et des enfants. Mais si les familles en profitent pour faire sauter un ou deux jours de classe, elles sont assez facilement pardonnées.

Eh bien, en Allemagne, du moins dans les deux grandes régions tout au sud, ça rigole moins ! Les vacances de Pentecôte ont commencé le week-end dernier en Bavière et au Bade-Wurtemberg, et les parents, qui ont tenté de tricher en emmenant leurs enfants de plus de six ans (l'âge d'être scolarisé) un peu plus tôt en vacances, se sont fait taper sur les doigts.

Une école buissonnière qui coûte cher, jusqu'à 1 000 € d'amende

C'est même la police qui a sévi directement. Des agents qui assurent la sécurité à l'aéroport de Memmingen, une ville bavaroise, ont stoppé en 48 heures pas moins de 10 familles jugées en infraction qui s'apprêtaient à prendre un avion. Cela s'est passé jeudi et vendredi dernier, rapportent les magazines allemands Stern et Der Spiegel. La procédure est stricte, indiquent-ils : les policiers appellent les écoles où sont inscrits les enfants pour vérifier s'ils ont une permission de quitter l'établissement un jour ou deux plus tôt. Et si jamais ils n'en ont pas, la punition tombe.

"Si les enseignants insistent pour que les élèves soient présents en classe, a expliqué un porte-parole de la police bavaroise au Spiegel, nous nous devons de les ramener à l'école". Si les parents veulent passer outre, alors ils devront payer une amende plutôt conséquente puisqu'elle peut monter jusqu'à 1 000 euros. Voici pourquoi, sans doute, l'école buissonnière n'est guère prisée en Bavière.