Loi "asile-immigration" : des gilets de sauvetage devant le sénat

Loi "asile-immigration" : des gilets de sauvetage devant le sénat
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que les sénateurs français débutent l'examen du projet de loi asile-immigration les associations d'aide aux migrants multiplient les actions de sensibilisation

PUBLICITÉ

Des sénateurs qui enfilent un gilet de sauvetage : une image symbolique prise ce mardi matin à Paris en soutien d'un collectif de bénévoles d'aide au migrants. Ces derniers ont déposé 348 gilets portant chacun le nom d'un sénateur pour protester contre le projet de loi asile-immigration débattu à partir de cet après-midi à la chambre haute du parlement.

Un texte qui a suscité beaucoup de critiques, y compris au sein du mouvement présidentiel.

Au Sénat, la majorité de droite entend durcir le texte adopté à l'Assemblée.

Elle entend supprimer plusieurs mesures votées par les députés comme l'assouplissement du délit de solidarité ou l'extension du regroupement familial aux frères et soeurs mineurs.

La commission des lois du sénat s'est en revanche opposée à l'une des mesures phares du gouvernement, la réduction de 30 jours à 15 du délai de recours en cas de rejet d'une demande d'asile.

Un vote solennel aura lieu le 26 juin, avant un passage en commission mixte paritaire pour trouver une version commune aux deux chambres.

La nuit dernière, c'est Amnesty International qui a attiré l'attention du public en projetant une série de phrases choc sur la façade de l'Assemblée nationale.

En toile de fond de ces débats, la crise du navire Aquarius et ses 630 migrants, dont la moitié a exprimé la volonté de demander l'asile en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe

No Comment : Manifestation de Reporters sans frontières contre la venue de Xi Jinping