EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Macron présente aux Bleus un soldat blessé

Macron présente aux Bleus un soldat blessé
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'adjudant-chef a perdu une jambe et un bras au Mali. Il a vécu un grand moment dans le vestiaire de l'Equipe de France.

PUBLICITÉ

Dans un vestiaire bouillonnant juste après la victoire, un silence solennel a marqué un temps plus solennel dimanche soir à Moscou : Emmanuel Macron a présenté aux joueurs de l'Équipe de France un soldat français blessé au Mali :

"Il a perdu une jambe, un bras et a été abîmé de partout", explique le président entouré de Didier Deschamps et du militaire, lui-même sous le bras de Paul Pogba, qui filme la scène en direct sur Periscope.

"Je l'ai vu le 13 juillet, il était sur un fauteuil roulant et il m'a dit une chose. Déjà, que la personne qu'il admirait le plus était Didier Deschamps, ca m'a fait un peu mal au début" plaisante le président devant le vestiaire hilaire. "C'est forcément quelqu'un de bien", lance Didier Deschamps.

Le président continue de citer le caporal-chef Manuel : "J'ai une faveur à vous demander. Quand vous verrez les joueurs après-demain, dites leur qu'ils ont fait rêver un petit Français comme moi. Je voulais vous l'emmener pour que vous vous rendiez compte de ce que vous faites".

Le militaire a expliqué à Europe 1 qu'il croyait en la victoire des Bleus depuis le départ et arborait fièrement son maillot bleu : "Chaque jour de match, j'étais fier de déambuler à l'hôpital avec, je ne ratais pas une miette de match".

L'Etat major des armées a pour sa part publié une série de vidéo de soldats assistant à la finale de la Coupe du monde en pleine mission, du Sahel à la Jordanie en passant par l'Irak et la Lituanie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Bayern casse sa tirelire pour un 2ème champion du monde français

2018 dans le rétro : la coupe du monde de football en Russie

Ronaldo, Modric ou Salah : qui est le meilleur joueur pour la Fifa ?