DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un glacier suisse sous enveloppe

Vous lisez :

Un glacier suisse sous enveloppe

Un glacier suisse sous enveloppe
Taille du texte Aa Aa

En Suisse, dans le canton du Valais, le glacier du Rhône fait l'objet de soins tout particuliers.

Chaque été, il est recouvert par d'immenses bâches blanches afin de le protéger des effets dévastateurs des rayons du soleil.

L'installation de ce revêtement synthétique nécessite beaucoup d'argent.

Philipp Carlen, propriétaire de l'hôtel Belvédère: "C'est très cher. Rien que le matériel nous coûte plus de 60.000 francs suisses, et ce n'est qu'une petite part du budget, sans compter les hélicoptères et les ouvriers."

C'est cher, mais c'est indispensable pour préserver cette langue de glace qui a déjà perdu plus d'un kilomètre de long depuis le début du vingtième siècle.

Les bâches, qui restent en place jusqu'à l'automne, ne font que ralentir la fonte du glacier.

Andreas Bauder, glaciologue : "Cette zone perd environ six à huit mètres chaque année en fondant. D'ici à la fin du siècle, vous ne verrez plus de glacier ici. Les glaciers reculent et ne se trouvent plus que dans la partie la plus haute de la montagne."

En cause bien sûr : le réchauffement climatique avec dans les Alpes une hausse du mercure d'1,8 degrés en l'espace de 70 ans.

Si la tendance se confirme, bientôt les touristes ne pourront plus visiter les galeries creusées dans la glace.