DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

17 ans après, des victimes du 11 septembre toujours pas identifiées

Vous lisez :

17 ans après, des victimes du 11 septembre toujours pas identifiées

17 ans après, des victimes du 11 septembre toujours pas identifiées
Taille du texte Aa Aa

Depuis le 11 septembre 2001, tous les jours, sans relâche, ce laboratoire New Yorkais tente d'identifier des fragments de corps des victimes des attaques terroriste. Les années passant ont fait place à des améliorations technologiques qui permettent de faciliter ce travail de grande ampleur.

"Tous les profils que nous générons aujourd'hui, cette année, sont ceux pour qui nous n'avions aucun espoir dans le passé. C'est notre travail ici avec le bureau du médecin légiste de faire ces identifications mais aussi d'améliorer ce processus. Que peut-on améliorer? Quel nouvel équipement pouvons-nous utiliser? Que pouvons-nous apporter ici à New York qui pourrait nous aider dans ce qui est la plus grande enquête judiciaire de l'histoire de New York, l'histoire des États-Unis? ", a déclaré Mark Desire, du laboratoire new-yorkais d'identification des victimes.

Ce laboratoire a présenté le nouvelles techniques utilisées pour identifier les restes des disparues des attaques du World Trade Center. Aujourd'hui encore de nouvelles identifications de fragments d'os retrouvés au sol ont permis restituer les restes humains aux membres des familles concernés.

17 ans après, 1100 victimes n'ont toujours pas été identifiées.