PUBLICITÉ

Piotr Verzilov, membre des Pussy Riot, empoisonné ?

Piotr Verzilov, membre des Pussy Riot, empoisonné ?
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon des membres du groupe féministe, Piot Verzilov aurait été "empoissonné". Il est hospitalisé depuis mardi à Moscou.

PUBLICITÉ

Piotr Verzilov, membre des Pussy Riot, est hospitalisé depuis mardi en soins intensifs à Moscou. Admis dans une unité de toxicologie, il serait dans un état grave. Les autres membres du groupe féministe russe soupçonnent un empoisonnement. Sa femme, Nadejda Tolokonnikova, affirment qu'il a perdu en deux heures de temps, la vue, puis la capacité de marcher et enfin la capacité de parler.

Piotr Verzilov et trois autres membres des Pussy Riot s’étaient introduits sur la pelouse du stade de football de Moscou, le 15 juillet 2018, en pleine finale du Mondial entre la France et la Croatie. Habillés d’uniformes de police, ils protestaient contre la brutalité policière, après des accusations de torture dans les prisons et pendant les interrogatoires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Assassinat de Litvinenko : la CEDH pointe la Russie, qui dément