Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

R.D. Congo : l'opposition a enfin son candidat

R.D. Congo : l'opposition a enfin son candidat
Taille du texte Aa Aa

Au Congo, l'opposition s'est trouvée un candidat pour les élections du 23 décembre. Martin Fayulu a été désigné par un vote des sept leaders de l'opposition de RDC, réunis 48 heures à Genève.

Il se présentera donc à la présidentielle face au candidat parrainé par le président sortant Joseph Kabila.

Félix Tshisekedi, leader d’un des principaux groupes d’opposition en RD Congo : « Nous devons respecter la règle du jeu démocratique, nous sommes des démocrates, nous voulons instaurer la démocratie, nous devons commencer par prêcher par l’exemple et nous allons le faire, nous soutiendrons Martin, c’est désormais notre candidat commun, nous devons le soutenir.»

La candidature de Martin Fayulu semble donc faire, pour l'instant en tous cas, l'unanimité au sein de l'opposition. Son premier combat, et c'est ce qui fait débat en ce moment en RDC, c'est faire écarter du vote les machines à voter, chères au pouvoir, mais vraies "machines à tricher" selon l'opposition.

View this post on Instagram

With him #martinfayulu #election2018 #rdcongo??

A post shared by #EMAEL7 (@emmanuel7n) on

Le candidat du pouvoir, désigné en août dernier, c'est Emmanuel Ramazani Shadary, ex-ministre de l'Intérieur. Il prendra la place de candidat de Joseph Kabila, qui a décidé finalement de ne pas modifier la constitution pour pouvoir se présenter une troisième fois.

L'élection du 23 décembre se présent comme la plus ouverte jamais organisée, avec une opposition unie une bonne fois pour toute. Un sondage en août lui donnait une belle avance sur la majorité.