DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe accélère sa couverture vaccinale

L'Europe accélère sa couverture vaccinale
Taille du texte Aa Aa

"Il y a un taux alarmant qui nous est communiqué aujourd'hui par l'Organisation Mondiale de la Santé mais ce n'est pas une grosse surprise pour la Commission Européenne ici à Bruxelles. C'est un problème récurrent. Si l'on remonte en avril, seulement quelques mois auparavant, la Commission Européenne a adressé des recommandations pour encourager les Etats Membres à améliorer leurs campagnes de vaccination, pour les rendre accessibles à tous. Le Président Jean-Claude Juncker avait lancé un premier appel dans son discours sur l'état de l'Union en 2017 en disant que tout devait être fait pour stopper la propagation et prévenir les maladies. Mais la Commission Européenne et l'OMS peuvent dire ce qu'ils veulent, le fait est que les Etats Membres appliquent individuellement leurs politiques de santé nationales, ce qu'ils pensent être le mieux pour leur propre pays, ce que leurs électeurs veulent, que ces vaccins obligatoires ne peuvent être mis en oeuvre que par le biais de lois. Nous savons que dans des pays comme la France ou l'Italie, il y a des programmes de vaccination particuliers. En France, par exemple, ils ont porté le nombre de vaccins obligatoires de trois à onze. En Italie, ils ont également musclé leur couverture vaccinale l'an passé mais font un peu machine arrière en ce moment à la faveur d'un changement de gouvernement. L'alarme a bien été déclenchée mais il va revenir désormais aux Etats Membres de décider ce qu'ils veulent faire et s'il faut faire plus."