DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine ferme la porte aux Russes

L'Ukraine ferme la porte aux Russes
Taille du texte Aa Aa

L'Ukraine limite l'accès à son territoire aux étranger pour faire face aux menaces qu'elle perçoit en provenance de son voisin russe.

Le chef des gardes-frontières ukrainiens Petro Tsiguikal explique que la mesure est avant tout destinée aux citoyens russes âgés de 16 à 60 ans.

La limitation intervient alors que l'Ukraine a déjà instauré la loi martiale dans dix régions frontalière de la Russie. Le président ukrainien dénonce une volonté de Moscou d'annexer son pays.

Petro Poreshenko, président ukrainien : "Il s'agit de mesures visant à empêcher la Russie de mettre en place des unités d'armées privées, qui sont en fait des représentants des forces armées russes, et de les empêcher de mener à bien les opérations qu'elles ont prévues en 2014."

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères condamne une décision qu'elle estime irrationnelle.

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères : "Parler de mesures de réciprocité est tout simplement terrifiant parce que si quelqu'un essaie réitérer ce qui passe actuellement à Kiev, cela pourrait conduire me semble-t-il à une sorte de folie. Si nous en parlons à l'échelle nationale, cela pourrait tout simplement mener un effondrement."

De son côté, le G7 appelle Moscou à libérer les 24 marins ukrainiens que la marine russe a fait prisonniers après l'arraisonnement de leurs trois navires en mer d'Azov dimanche dernier.

Sur le terrain, l'armée ukrainienne conduit des exercices militaires à proximité de la mer d'Azov et non loin de la frontière russe.

Ces exercices se déroulent alors que la Russie a déployé dans la péninsule de Crimée son quatrième système de défense anti-aérienne S-400.

Les S-400 sont les derniers missiles sol-air dévellopés par la Russie.

Cette crise navale autour de la mer d'Azov est la première confrontation militaire ouverte entre la Russie et l'Ukraine depuis l'annexion de la Crimée en 2014 et le conflit armé dans l'Est de l'Ukraine dont le bilan dépasse les 10 000 morts.