Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

The Brief from Brussels : Berlin gage de stabilité au sein de l’UE

Angela Merkel et Annegret Kramp-Karrenbauer
Angela Merkel et Annegret Kramp-Karrenbauer -
Tous droits réservés
REUTERS/Kai Pfaffenbach
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’élection d’Annegret Kramp-Karrenbauer comme dirigeante du parti chrétien-démocrate allemand (CDU) à la place de la chancelière allemande, Angela Merkel, symbolise la continuité de la politique menée par Berlin. Les deux femmes partagent la même ligne sur les questions migratoires, économiques et européennes. Cette stabilité tranche dans le paysage européen.

Un appel pour relancer l’UE

L'économiste français Thomas Piketty et une centaine d'intellectuels, de chercheurs et de responsables politiques appellent à une transformation profonde des institutions de l'Union. Ce collectif de personnalités, issues de 16 pays, propose la création d'une "Assemblée européenne souveraine" qui serait dotée d'un budget plus important qu’actuellement afin de financer la recherche et l'investissement.

Les juifs européens inquiets

9 juifs européens sur 10 estiment que le sentiment antisémite a progressé au cours des 5 dernières années dans leur pays. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par l'Agence européenne des droits fondamentaux. 89% des personnes interrogées estiment que l'antisémitisme est le plus problématique sur internet et les réseaux sociaux.

Nouvelles sanctions de l’UE

L'Union européenne ajoute 9 personnes à sa liste de sanctions concernant les violences en Ukraine. Ces personnalités sont concernées par des mesures restrictives pour leur implication dans des élections tenues le mois dernier dans l'est du pays.