Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les écoles artistiques russes attirent les étudiants du monde

Les écoles artistiques russes attirent les étudiants du monde
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des jeunes du monde entier rêvent d'étudier dans les écoles de théâtre et dans les ballets russes. Mais est-il facile pour les étrangers de venir en Russie pour étudier les arts ?

GITIS, l'école de théâtre russe

L'académie russe des arts du théâtre, communément appelé GITIS s'est progressivement forgée une réputation internationale. L'établissement accueille chaque année des dizaines d'étudiants étrangers, comme Theodosis, jeune grec installé à Moscou depuis deux ans, qui souhaite devenir metteur en scène. "C'est étonnant, mais GITIS est très célèbre en Grèce. De nombreux acteurs en Grèce ont en réalité fait leurs études à GITIS. Et je me suis dit que c’était là que je voulais apprendre", nous confie le jeune homme, qui a surmonté la barrière de la langue grâce à la comédie. "Le théâtre n'est pas seulement du texte. c'est aussi de l'émotion, des mouvements sur scène. On ne peut pas tout dire avec des mots".

L'année 2019 sera celle du théâtre en Russie. Beaucoup de compagnies sont attendues dans le pays, pour y réaliser des tournées, malgré le contexte politique russe. "Au théâtre, nous trouvons toujours un langage commun avec tout le monde, malgré les événements politiques dramatiques. 10% de nos étudiants sont étrangers. Nous espérons qu'après leurs études, ils ne seront pas perçus comme des agents secrets russes, mais comme des agents de la culture russe" s'amuse Grigory Zaslavsky, recteur de l'académie. 90% des diplômés de l'institut trouvent un emploi à l'issue du cursus.

L'académie de ballet Vaganova, à Saint Petersbourg

Quel danseur de ballet ne rêve pas de devenir le prochain Noureev, d'obtenir la gloire de Maïa Plissetskaïa et de se produire sur les plus grandes scènes du monde? L'Académie de ballet Vaganova de Saint Petersbourg, fondée il y a 280 ans, est l'une des plus vieilles écoles de danse du monde. Venir ici est le rêve de nombreuses ballerines et danseuses débutantes. Initialement influencée par les écoles françaises et italiennes, l'académie est devenue une référence mondiale. "De nombreux danseurs exceptionnels venus des quatre coins de l'Europe ont eu l'honneur d'étudier dans notre académie" raconte Nikolai Tsiskaridze, principal de l'académie. "Ce lieu est le centre de la culture russe", ajoute-t-il. Chacune des salles gardent en mémoire les anciens élèves, devenus des danseurs célèbres comme Ulanova, Nijinsky, Baryshnikov. "Depuis 280 ans, tous les enfants ont été admis à l'Académie uniquement pour leur talent. Nous en trouvons certains par nos propres moyens, d'autres nous envoient des vidéos de leurs performances que nous regardons".

Et ceux qui n'ont pas l'opportunité de venir à Saint Petersbourg peuvent toujours compter sur des institutions pour les aider, comme la fondation Noureev qui délivre des bourses aux étudiants danseurs.

Les étrangers peuvent entrer dans les universités russes via le site russia.study. Il s'agit d'une plate-forme en ligne qui héberge des informations sur plus de 500 universités dans 80 villes de Russie. En quelques clics, vous pouvez non seulement obtenir des informations détaillées sur l'université d'intérêt, mais également demander et obtenir un visa d'étudiant.