PUBLICITÉ

Tempête Gabriel : après les vents violents, neige et pluie au programme

Tempête Gabriel : après les vents violents, neige et pluie au programme
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters, APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Passage de la tempête Gabriel : 20 000 foyers privés d'électricité dans le sud-ouest, des chutes de neige modérées dans le nord de la France.

PUBLICITÉ

Vent, chutes de neige et coupures de courant, la tempête Gabriel continuait de traverser la France ce matin, entraînant restrictions de circulation et appels à la prudence.

Le phénomène devrait se poursuivre jusqu'à tard la nuit prochaine, selon Météo France.

Ce matin, quinze départements - contre 43 au début de la tempête - étaient encore placés en vigilance orange "neige-verglas" dans une grande partie nord du pays. Des chutes de neige "modérées" sont signalées de l'Ile-de-France à la Haute-Normandie et les Hauts de France, de la Champagne à la Bourgogne, ainsi que sur le sud du Massif Central.

La neige perturbe le trafic en Île-de-France

5 à 10 cm de neige sont attendus notamment sur l'île de France, mais les opérations de salage et de déneigement fonctionnent. Le trafic des bus est perturbé sur Paris et sa région.

Plus tôt hier, la tempête Gabriel avait balayé le littoral atlantique, des rafales de vents allant jusqu'à plus de 130 km/h ont été enregistrés à la pointe du Finistère, mais aussi sur l'île de Ré et dans les Landes. Cela donne lieu à des images saisissantes, comme celle-ci, partagée par l'office de tourisme du Morbihan en Bretagne.

Situation à l'accalmie, 20 000 foyers privés d'électricité

20 000 foyers étaient privés d'électricité ce matin dans le sud-ouest. Mais, à l'heure actuelle, plus aucun département français n'est en vigilance "vents violents".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dans le Pas-de-Calais en France, des crues "exceptionnelles" en cours

France : la tempête Domingos provoque d'importants dégâts sur la façade Ouest

Europe centrale : le retour de la neige, après un week-end estival