DERNIERE MINUTE

2 tonnes de cocaïne, la plus grosse saisie depuis 25 ans en Italie

2 tonnes de cocaïne, la plus grosse saisie depuis 25 ans en Italie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La police financière italienne vient d'asséner un grand coup aux narco-trafiquants de la filière colombienne, et elle en fait une fierté. Elle affirme avoir réalisé la plus grosse prise de cocaïne en Italie depuis les 25 dernières années. Effectivement, ce sont plus de deux tonnes de cette drogue qui ont été saisies dans le port de Gênes, au nord-ouest de la péninsule. Elle provient de Colombie, elle est pure, ce qui fait que la valeur du chargement est estimée à 500 millions d'euros.

L'énorme quantité de cocaïne était réservée au marché européen, et la marchandise de "luxe" ne faisait qu'une escale à Gênes, elle était en fait destinée à l'Espagne. Les policiers italiens ont fait l'annonce de cette impressionnante saisie ce jeudi mais elle avait été réalisée le 23 janvier dernier. La drogue était cachée à l'intérieur d'un conteneur chargé sur un navire, plus de deux tonnes de poudre réparties dans une soixantaine de sacs noirs; les sacs étaient remplis très exactement de 1 801 paquets (voir photo ci-dessous). Le bateau avait pour destination finale Barcelone, la capitale catalane.

Collaboration efficace entre quatre services de police

Ce joli coup a pu être réussi par les Italiens, ont-ils insisté, grâce à une très bonne collaboration avec les services de sécurité colombiens, espagnols et britanniques. Mais la police financière de la péninsule a tout de même le flair en ce moment. Hier mercredi, elle avait déjà annoncé une récente saisie de plus de 640 kilos de cocaïne, cette fois dans le port de Livourne, en Toscane; sa valeur se monte à 130 millions d'euros. Alors, jamais deux sans trois ! Pourquoi pas ?

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.