Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'accès au crédit, enjeu crucial pour les PME ukrainiennes

L'accès au crédit, enjeu crucial pour les PME ukrainiennes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

On dit que l'argent ne pousse pas dans les arbres. Pourtant, cette semaine dans Business Planet, nous allons voir qu'une entreprise ukrainienne prouve le contraire : elle a pu étendre son activité d'exportation de bois grâce aux garanties de prêts bancaires accordées par l'Europe.

Favoriser l'accès au crédit des petites et moyennes entreprises est vital pour les emplois et la croissance. En Ukraine, c'est justement le but des garanties de prêts accordées à des banques locales par l'Union européenne.

Pour mieux comprendre ce dispositif, notre reporter Paul Hackett commence par interroger Ruslan Spivak, directeur de l'activité entreprises au sein de l'une des banques participantes du programme.

Paul Hackett, euronews :

"Vous aidez les PME à accéder à des financements. Dans quelle mesure cette initiative européenne facilite-t-elle l'octroi de prêts par des banques comme la vôtre ?"

​Ruslan Spivak, directeur de l'activité entreprises au sein de la Raiffeisen Bank Aval :

"Aujourd'hui, seules 6% des PME ukrainiennes ont accès à des financements. C'est extrêmement faible. Grâce au programme de la Banque européenne d'investissement (BEI), on peut tripler ce chiffre. C'est vraiment essentiel pour l'économie ukrainienne."

"L'opportunité de prendre une dimension totalement nouvelle"

Découvrons une entreprise qui a tiré le maximum de ce soutien. Il s'agit de Polissia-2002, une PME ukrainienne d'exportation de bois à la croissance rapide, fondée en 2014. Sa production moyenne mensuelle atteint déjà 2000 m³ de planches de pin par mois.

Récemment, pour acheter de nouveaux équipements, la société a obtenu deux prêts pour un total d'un million d'euros auprès de la Raiffeisen Bank Aval grâce à la garantie de prêt de la BEI.

​"Grâce à ces prêts, notre entreprise a eu l'opportunité de prendre une dimension totalement nouvelle," explique Yaroslav Bayev, copropriétaire de Polissia-2002. "Nous avons construit un nouvel entrepôt dans lequel nous sommes aujourd'hui, nous avons installé des séchoirs supplémentaires et une nouvelle chaîne de découpe," précise-t-il.

​Ces nouveaux séchoirs fabriqués en Italie permettent à Polissia de sécher 1500 m³ de bois chaque mois.

Aujourd'hui, 90% de ses produits sont vendus dans l'Union européenne, en Asie et au Moyen-Orient.

"À l'époque actuelle, la compétition à l'échelle mondiale est très forte," fait remarquer Yaroslav Bayev avant d'ajouter : "Dans ce contexte, notre entreprise devait se développer très rapidement et grâce à cette aide, on a été capable de s'élever à un niveau supérieur."

Des prêts à de meilleures conditions

Grâce au soutien de l'Union Européenne, les banques locales, telles que la Raiffeisen Bank Aval, mais aussi Oschadbank, Ukrgasbank et Procredit bank. peuvent consentir à de nouveaux prêts dont les conditions sont meilleures pour les PME ukrainiennes, en particulier en réduisant les exigences en matière de garanties.

Paul Hackett poursuit son entretien avec son invité, le directeur de l'activité entreprises au sein de la Raiffeisen Bank Aval.

Paul Hackett :

"Quels types d'entreprise peuvent prétendre à ce soutien ?"

Ruslan Spivak :

"Dans le cadre de ce programme, nous finançons des PME dont le business model est transparent et sain, mais qui peuvent manquer de garanties. Nous voulons aider les entrepreneurs locaux qui ont une stratégie innovante et tournée vers l'export."

Paul Hackett :

​"Imaginons que je suis un entrepreneur en Ukraine. Comment obtenir des informations sur ce programme ?"

Ruslan Spivak :

"Actuellement, quatre banques participent à ce programme. Donc pour avoir des informations, vous pouvez vous tourner vers elles où qu'elles soient dans le pays."