DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: en 2005, "on n'avait fait que défendre", se souvient Bonnaire

XV de France: en 2005, "on n'avait fait que défendre", se souvient Bonnaire
Taille du texte Aa Aa

Pour conquérir ce qui reste sa dernière victoire en Angleterre dans le Tournoi des six nations, en 2005 (18-17), le XV de France "n'avait fait que défendre", s'est souvenu samedi, à la veille du "Crunch", Julien Bonnaire, actuel entraîneur adjoint des Bleus et alors titulaire.

"Le souvenir que j'ai, c'est qu'on n'avait fait que défendre. On avait gagné, c'était passé par un combat énorme, ce sera pareil demain", a raconté devant la presse l'ancien troisième ligne (75 sélections entre 2004 et 2012).

"Les Anglais ont pris dans le combat les Irlandais la semaine dernière (victoire 32-20 à Dublin). Il faut au moins faire jeu égal dans ce secteur sinon ça sera compliqué, mais comme à chaque match international. Il faudra mettre de l'agressivité et de l'énergie sur les contacts, et ce pendant 80 minutes", a ajouté Bonnaire, qui était titulaire au poste de N.8 ce 13 février 2005. Ce jour où les Bleus, menés 17 à 6 à la mi-temps, l'avaient emporté grâce à six pénalités de Dimitri Yachvili.

"La clé, c'est d'abord le combat. Pourquoi on a fait des choses (offensivement) contre le pays de Galles (défaite 24-19 vendredi dernier)? Parce qu'on a eu des ballons qui sortaient rapidement, qu'on les a un peu matraqués dans les rucks, qu'on jouait dans l'avancée. On sait jouer au rugby. Qu'importe l'équipe en face. Là c'est les Anglais, c'est encore plus dur physiquement", a poursuivi Bonnaire.

Deux ans après ce succès de 2005, le XV de France l'avait de nouveau emporté à Twickenham, le 11 août 2007 en préparation de la Coupe du monde (21-15), sa dernière victoire en Angleterre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.